Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 15:59

 

Haaaaa... Voilà bien un grand classique qui fait toujours son petit effet... D'accord, d'accord, c'est loin d'être un petit accompagnement léger et non-calorique. Mais vraiment, vous comptez les calories quand vous recevez chez vous? Parce que entre l'apéro, les bicuits apéritifs, le repas, le vin et le dessert... Pfiouuuu, ça vous fait un sacré compte, non? D'autres réticences? Pas évident la cuisson du gratin dauphinois? Là, je vous suis!! Une fois trop cuit, une fois pas assez, une fois trop sec, une fois trop liquide... C'est parfois une vraie galère! C'est pourquoi, je vous propose ma ptite alternative... Promis, avec cette recette, impossible de le rater! Et si le procédé n'est pas tout à fait règlementaire, le résultat n'est est pas moins bluffant... Et je mets vos invités au défi de deviner que tel Garcimore ou David Copperfield (il est quand même plus glamour), en réalité, il y a un truc!!! Alors, vous prenez le risque avec moi?

 

Pour un gratin presque dauphinois pour 4 personnes, il vous faut:

 

800g de pommes de terre

33cl de lait entier

33cl de crème fraiche liquide

1 gousse d'ail

Sel, poivre du moulin

Un peu de beurre

 

Bien, attaquons nos pommes de terre en les épluchant soigneusement et en les ESSUYANT avec du papier absorbant. Il ne faut SURTOUT PAS les laver. Elles doivent garder tout leur amidon. C'est lui qui donne ce gout si particulier au gratin dauphinois. Ayyyyyeeeeezzzz confiansssssss (comme le dirait Persiflard! Mais si!! Le serpent de Robin des bois!! Ok, je m'égare). Coupez vos pommes de terre en fines tranches et réservez.

 

Dans une grande casserole, versez le lait et la crème fraiche avec la gousse d'ail pelée mais entière. Poivrez et salez ce mélange généreusement. Portez le tout à ébullition sur feu fort. ATTENTION, ne vous éloignez pas! Celles qui ont déjà connu ce grand malheur savent à quel point le lait déborde vite...

 

Dès que le mélange lait/crème bout, baissez sur feu faible (changer de taque si les vôtres ne sont pas très réactives) et ajoutez-y les tranches de pommes de terre. Si, si, carrément plouf trempette! Mettez le couvercle et laissez cuire sur feu faible durant 10 minutes. Ensuite, enlevez le couvercle, mélangez délicatement et laissez cuire pendant encore 15 minutes.  Allumez votre four à 200° et laissez préchauffez. Mélangez  la préparation assez régulièrement et toujours délicatement afin d'évitez que les pommes de terre n'accrochent au fond. Goutez le mélange crèmeux et rectifiez l'assaisonnement si nécessaire.

 

Dans un plat à gratin, passez un morceau de beurre sur le fond et les bords et versez le mélange pommes de terre/crème/lait. Et surtout, allez à la pèche à la gousse d'ail!! Elle doit aller finir sa vie dans la poubelle maintenant.

Lissez bien le dessus de votre plat et répartissez sur le dessus quelques copeaux de beurre. Enfournez jusqu'à ce que le gratin soit bien doré et... dégustez!!!

 

Bien, les puristes auront noté que je n'ai pas ajouté de fromage rapé comme l'exige la recette du gratin dauphinois. Bien sur, rien ne vous empêche de twister gaiement ce bon vieux gratin!! Du comté, du parmesan, du thym, du romarin,... Il existe tout un tas d'ingrédients qui peuvent rendre votre gratin dauphinois plus fou et sympa! Surtout n'hésitez pas. Cette recette facilite surtout la cuisson. Avec cette méthode, impossible de rater votre gratin. Il sera parfaitement moelleux et fondant...

 

 

Repost 0
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 15:59

6 ans... Ca se fête dignement!!!

 

DSC02683.JPG

 

DSC02684.JPG

 Oui, oui, ça brille!!

DSC02640.JPG DSC02638.JPG

 

Intriguées par les paillettes comestibles, qui promis, font un effet boeuf sur toutes les petites filles?

Foncez sur ce site: http://www.edible-glitter.co.uk/

 

Vous y trouverez des dizaines de couleurs de paillettes et bien plus encore pour la décoration de vos cupcakes et autres gateaux!!

 

 

 

edible-glitter-emerald-hr

Repost 0
Published by Cannelle - dans Trucs et astuces
commenter cet article
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 15:06

Là, je suis certaine que les mamans qui me lisent (les gentilles qui m'accordent un peu de leur précieux temps) vont se reconnaître et compatir... Nous avons toutes connus ces moments de désespoir où nous ne supportons plus les p'tits pois-carottes et autres haricots verts,... Ces soirées où nous rêvons secrètement de manger un légume différent... Hélas, jeune-progéniture-de-vous, vous regarde d'un air mauvais et renfrogné au simple énoncé de cette idée... Dans quelques secondes vous serez traitée de mauvaise-mère-traitresse... Je suis passée par là,moi aussi... Venez, mes soeurs!!! Pleurons toutes ensemble... Ou.... Trahissons en toute discrétion...Hahaaaaa!! Non, mais! Ce ne sont quand même pas de petits lutins morveux qui vont nous empècher de choisir notre repas, non mais! (Oui, la mère connait ses moments de révolte, elle aussi...)

 

Donc, à l'approche de la fête de toutes les mamans, je vous offre, chères mamans courageuses et cuisinières, cette petite recette toute simple et... Astucieuse... Ok, ok, le mensonge, c'est maaaaaal... Mais, bon, on n'est pas des saintes et c'est pas prêt de changer, non?

 

Pour mon vol-au-vent (traitre, aux poireaux... Mais ça, ne le dites pas à vos elfes de maison) qui nourirra 2 parents et 2 enfants, il vous faudra:

 

4 blancs poireaux découpés en FINES rondelles

4 blancs de poulet découpés en dés (si, si, de la taille d'un dé)

1 cube de bouillon de poule dégraissé (ça, c'est pour la bonne conscience)

3 cuillères à soupe de Philadelphia

1 pot de 20cc de crème light

4 cuillères à soupe de parmesan râpé (fraichement, vous le savez, hein?)

Des bouchées en pâte feuilletée (non, ça, je ne les fais pas moi-même. Je suis pas encore tarée, même moi, j'ai des limites!)

 

On attaque, vous allez voir, en plus d'être malicieux (j'adooore), c'est hyper simple!

 

Dans une poele, faites revenir à feu doux les rondelles de poireaux dans un peu d'huile d'olive. Les poireaux doivent être juste fondus et moelleux. Mélangez régulièrement. Quand les poireaux sont bien tendres, ajoutez vos dés de poulet, 1 verre d'eau, le philadelphia et le cube de bouillon de poule émietté. Laissez cuire à feu doux (environ 10 minutes) jusqu'à ce que le poulet devienne bien opaque. Ne vous éloignez pas, il faut tourner régulièrement (oui, encoooore, je sais...)! Le poulet doit cuire, la sauce lier.

 

Pendant ce temps, préchauffez déjà le four à 200°C

 

Il vous reste à verser la crème allégée et le parmesan râpé dans la poele et augmenter le feu sur fort. La sauce doit bien se lier et réduire. Mais pas trop! Cela doit rester onctueux.

 

Voilà, on touche déjà au but!! Dans un plat, déposez vos bouchées ouvertes, farcissez-les du mélange poulet-poireau (chhuuuuut, ne dites rien aux enfants), remettez le "ptit chapeau de la bouchée" par dessus et, pour faire joli, saupoudrez d'une petite pincée de parmesan supplémentaire.... Enfournez!!

 

Voilou,c'est fini! Vos bouchées vont rapidement dorer sur le dessus et gagner une jolie couleur grâce au parmesan... Croix de bois, croix de fer, vos enfants n'y verront que du feu et vont adorer!! Loin d'être une maman traitresse, vous serez "la" héros de la soirée! Alors, savourez cette victoire en silence... Et profitez, parce que ce n'est pas QUE malicieux, c'est surtout délicieux!!

 

 

Repost 0
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 14:32

Il y a quelques semaines collègues-de-moi, voyant arriver les beaux jours, me demandaient si j'avais quelques recettes de barbecue à partager... Hélas, vivant en appartement depuis des années, je ne suis pas (encore) l'heureuse propriétaire d'un jardin me permettant de cuisiner au barbecue dès les premiers rayons du soleil. Par contre, je fais partie du clan de ceux-qu'on-invite-gentillement-à-faire-des-barbec-passsqu'on-a-un-peu-pitié!! Donc, je suis plutôt en recherche de nouvelles idées de salades, crudités, petits accompagnements sympas et plus folichons qu'une salade de pâtes à apporter à mes hôtes....  Voici donc ma dernière création... Une délicieuse (comment que j'me la pète!) salade d'asperges vertes agrémentée d'une délicieuse vinaigrette, de petits lardons moelleux, copeaux de parmesan et croutons croustillants... Je me permets de vous la conseiller (sans modestie aucune)... Elle n'est pas bien compliquée et tellement originale!!!

 

Pour un gros saladier:

 

900g d'asperges vertes

200g de lardons fumés

100g de parmesan frais découpé en copeaux

2 cuillères à soupe d'échalotes finement hachées

Du thym frais (pour la quantité, c'est un peu selon votre gout... Mais disons que 2 c à soupe c'est un minimum)

4 tranches de pain (soyez fous! Pain blanc, gris, complet, aux céréales,...) découpées en cubes de belle taille

De la bonne huile d'olive

Du bon vinaigre balsamique

Fleur de sel, poivre noir du moulin

 

Tout d'abord, allumez le grill de votre four au maximum. Faites le tout de suite pour lui permettre de bien rougir...

Pendant que les flammes de l'enfer chauffent, découpez vos asperges vertes en 3 petits tronçons que vous versez dans un grand plat à gratin. L'idée est qu'elles soient toutes sur une couche. Si vous n'avez pas de plat assez grand, utilisez la lèche frite de votre four recouverte d'une feuille de papier cuisson. Versez sur vos asperges un peu d'huile d'olive, le thym frais, et une belle pincée de fleur de sel. Maintenant, plongez vos mains (propres, quand même..) dans le plat et mélanger vos asperges soigneusement. Etalez-les en une couche et enfournez sous le grill. Elle doivent commencer à bien dorer, il faut compter environ 10 minutes de cuisson, mais surveillez bien!!! Dès qu'elle sont cuites, sortez les du four et laisser refroidir dans le plat.

 

Bon, jusque là, c'est tout facile, non? Alors, on continue!!!

 

Dans une poele bien chaude sur feu fort, faites revenir les lardons jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés. Récupérez-les ensuite avec une écumoire ou une cuillère de façon à ne pas enlever la graisse de la poele. Verser les lardons sur les asperges.

 

Dans la poele avec la graisse des lardons faites revenir vos échalottes à feu doux, cette fois. Laissez -les cuire jusqu'à ce qu'elles soient juste LEGEREMENT dorées et réservez-les dans un bol.

 

Alors, nous allons attaquer le croutons. Bien sur, il existe la technique traditionnelle (non, pas acheter un sachet de croutons tout fais, c'est infâme!!), faire cuire vos croutons à la poele. Mais il existe une autre technique, nettement moins grasse et plus rapide... Tentez? Rallumez le grill du four. Tapissez votre lèche frite de papier cuisson et faites couler dedans un peu d'huile d'olive, de sel et de poivre. Verser vos cubes de pains dans la lèche frite et touillez au doigt de façon que les croutons soient tous "huilés" légèrement. Enfournez sous le grill et... Surveillez!! Dès qu'ils dorent, sortez la plaque du four, retournez-les et ré-enfourner... Attention cela va vite!! Dès qu'ils sont prêts, sortez-les du four.

 

Bien, reste la sauce... Un jeu d'enfant!!! Prenez un récipient avec un couvercle ET TRANSPARENT. Par exemple, vous pouvez récupérer un pot de confiture ou de sauce. Les quantités seront ici des proportions. A chacun d'apprécier la dose de sauce qu'il aime sur sa salade...

Donc, dans ce récipient, versez de l'huile d'olive et ajoutez le vinaigre balsamique à 1/3 de niveau de l'huile. C'est facile, le vinaigre (noir) va couler au fond! Ce sera donc hyper visuel: 2/3 huile, 1/3 vinaigre. Ensuite, ajouter encore une "giclette" de vinaigre. Vous voyez? Un peu plus qu'1/3 au final,quoi!!! Ajoutez enfin les échalottes cuites, du sel et du poivre selon votre gout. Il vous reste à fermer solidement le récipient et.. SHAKER... SHAKER.... SHAKER!!!! Cette méthode est, sans appel, la plus simple, efficace et facilement transportable et re-mélangeable à volonté!

 

Voilà, tout est prêt. Si vous prévoyez d'emmener la salade chez des amis, vous pouvez déjà mélanger asperges, lardons et parmesan. "Promenez" vos croutons et la sauce à part. Il vous restera à mélanger au moment de déguster!!

 

J'ai réalisé cette recette il y a quelques semaine pour un super barbecue de Pâques... Et vraiment, elle a remporté un franc succès!!! Bon appétit!!

 

 

 

 

Repost 0
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 16:24


Williams qui? Hein quoi? Mais qu'est-ce qu'elle raconte? Rhoooo, je vous entends d'ici, me prendre pour une folle totale qui n'a pas assez
dormi la nuit dernière (ceci étant, je confirme cette dernière information).

Qui est donc ce Williams Sonoma que j'idolâtre et que j'adore? Hé bien, ce n'est pas un "qui", mais un "quoi"...

 

Installez vous confortablement, mesdames les passionnées de cuisine... Prenez place dans votre meilleur divan... Votre mari est sorti, les
enfants dorment paisiblement... Relaxez-vous, fermez les yeux et imaginez... Un croisement entre les magasins "Les secrets du chef" et les magasins "Mmmmmh"... Vous y êtes? Mais en 1000000 FOIS
MIEUX!!!! Si, si, je vous promet! Ce temple de la haute gastronomie, de la belle casserole, du moule à gâteau introuvable existe!!!  Heu... De l'autre côté de l'Atlantique... Ha ben, je n'ai
jamais dit que le rêve allait être parfait, hein! Leur gamme est infinie, de l'aide culinaire à la pâtisserie, en passant par de la magnifique vaisselle, du nappage, des ustensiles en tout
genre... Etc etc etc... Vous l'aurez compris... Je suis fan pour toujours! Chaque traversée de l'Atlantique me pousse à y retourner... et je l'avoue... Faire chauffer la carte de crédit... Un
petit apercu? 

http://www.williams-sonoma.com


Mais ce n'est pas tout! Ce que Williams Sonoma fait de bien aussi... Ce sont les recettes des bons vieux basiques américains... Alors, on ne
va pas de nouveau se battre et s'étendre sur le sujet et sur ceux qui pensent que Amérique = trash food... Mais je vous livre ici une DIVINE recette de pancakes... Alors, certes... Ce n'est pas
comparable à un homard au tralali et tralala... Mais qu'est-ce que c'est bon!!! Faites-en une seule fois à vos enfants au ptit dej (ha oui, il y a des traditions qui se respectent)... Ils
regarderont ces drôles de petites crèpes toutes gonflées avec un air inquiet... Ils porteront un premier tout petit morceau à la bouche... Une deuxième plus gros... Et vous voilà la meilleure des
mamans!! et des épouses!! Croyez-moi, peu d'hommes résistent à ce délice!!


 Vous osez?

Pour environ 15 pancakes (attention, c'est bien plus petit que "nos" crêpes!)

- 2 oeufs


- 315 g de farine


- 3 cuillères à soupe de sucre blanc


- 3 cuillères à café de levure chimique


- 1 cuillère à café de sel


- 2 +1/2 mug de Buttermilk (voir post précédent)


- 60 g de beurre fondu


- quelques gouttes d'extrait de vanille (selon l'intensité que vous aimez)


- Et enfin, tous les ingrédients que vous souhaiterez mettre dessus à la dégustation... Je vous donnerai des tuyaux en fin de
recette!!


Attaquons, c'est enfantin...

Dans un grand saladier, battez les oeufs au batteur électrique ou vivement à la main jusqu'à ce qu'il soient bien "cassés" et
homogènes. Ajoutez tout en battant: la farine, le sucre, la levure, le sel, le buttermilk, le beurre fondu et la vanille. Ne battez pas plus que nécessaire. Votre pâte doit être homogène, sans
grumeau, mais pas plus.


Voilà, la pâte est déjà prête!!! Easy, hein!


Bon, passons à la cuisson! Passez un morceau de beurre sur le fond du bonne poele et faites chauffer sur feu MOYEN (pas comme nos
crêpes, donc). Jettez une petite goutelette d'eau dans la poele, si elle grésille, elle est prête!!! A l'aide d'une louche, versez des petits tas de pâtes espacés dans la poele chaude (environ
1/3 de louche par pancake). Ne vous tracassez pas trop de la forme. Essayez d'obtenir des petits ronds d'environs 10cm de diamètre. Dès que des bulles apparaissent à la surface des pancakes,
retournez-les assez vivement à l'aide d'une spatule pour cuire l'autre coté. Cela prend encore environ 2 minutes, mais surveillez la cuisson avec la spatule. Dès que l'autre face est dorée, c'est
cuit!


Un bon truc est de chauffer votre four au minimim et d'entreposer vos pancakes dans un plat couvert d'alu le temps que tout soit
cuit.N'hésitez pas à rajouter un peu de beurre si nécessaire dans la poele. Mais jamais trop!!


Bien, maintenant, la dégustation... Un des grands classiques reste, bien sûr, le sirop d'érable dont on arrose généreusement les pancakes.
Vous vous régalerez également de ces pancakes avec des fruits rouges et du sucre impalpable, des morceaux de bananes sautées à la poele avec des noix de pécans. Ou encore... A ceux qui l'osent...
Ma façon préférée... Totalement indécente... Effrayante... Mais délicieuse! J'ai même réussi à y mettre mari-de-moi (mais bien sur à consommer avec modération)... Les pancakes Bacon - Sirop
d'érable!!! Si, si, je promets! C'est à tenter!! C'est indécent tellement c'est bon!!! Allez... Regardez ça... Ca ne donne pas envie?

 

 

Sonoma
Sonoma
Sonoma
Sonoma

Sonoma

Repost 0
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 16:04

Chers cuisinières et néanmoins camarades... Si comme moi vous aimez parcourir le net à la recherche de recettes venues d'ailleurs, si vous aussi êtes en admiration devant Martha Stewart et ces magnifiques cookies et cupcakes en tous genres, si Jamie Oliver fait battre votre coeur... Bref, si la cuisine Anglo-americano-muffinée vous fait de l'oeil... Vous êtes, sans aucun doute, déjà tombée sur cet ingrédient: LE BUTTERMILK.

 

Et là, le désespoir, la tristesse, que dis-je?... Le désarroi, s'est emparé de vous devant la tête déconfite de votre épicier, qui vraiment, se demande ce que vous lui voulez. Vous êtes rentrée chez vous, la queue entre les jambes (si, si, il faut le dire), résignée à l'idée de ne pas pouvoir réaliser cette délicieuse recette de muffins si tentante.

 

Et bien, mes soeurs, ne pleurez plus! Il existe une solution à ce dilemme!!! Bon, là, je viens de perdre 70% de mon audimat, car celles d'entres vous qui n'ont jamais vu ce mot, n'en n'ont juste rien à foutre... Mais ne partez pas si vite!! Je vous partagerai très prochainement de délicieuses recettes qui nécessitent le "buttermilk"... Dont de délicieux Pancakes!!! Haaaaa.. Vous restez, maintenant, hein?

 

Alors, KESAKO le buttermilk? A l'origine, il s'agit de la partie liquide "en trop" lorsque l'on transforme le lait en beurre ou en crème. A présent, cette saveur particulière et , surtout, ces atouts particuliers sont recréés dans l'industrie alimentaire pour la plus grande joie des cuisinières.... Américaines ou Anglaises... En effet, chez nous, impossible de trouver ce lait fermenté...

 

La solution? Elle peut paraitre effrayante, mais je jure et je promets que cela fonctionne parfaitement... Il vous faut du lait entier... Si votre recette nécessite par exemple 2 cup de buttermilk, préparez les 2 cup de lait entier et ajoutez-y... 2 cuillères à soupe de vinaigre blanc. Le ratio est de 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc par cup de lait entier. Ensuite, laissez reposer 5 minutes, et vous obtiendrez votre buttermilk plus vrai que nature!

 

Promis, votre recette n'aura absolument pas le gout du vinaigre! Par contre, elle aura cette légèreté finale qu'apporte le buttermilk. Pourquoi? Alors, là, je suis pas chimiste! Mais la cuisinière que je suis vous assure de l'efficacité de la technique! Alors, à toutes celles qui ont des recettes en attente... Foncez! Et pour les autres... J'en promets une bien vite!!

 

2008_08_05-WhatisButtermilk.jpg

Repost 0
Published by Cannelle - dans Trucs et astuces
commenter cet article
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 15:29

 

DSC02636.JPG

 

Il y a quelques semaines, très-gentille-collègue-de-mari-de-moi, nous a rapporté d'un long week end en Espagne un délicieux saucisson très sec... Le fameux Fuet Vela! Et par un beau dimanche matin sans enfants, alors que j'ouvre le frigo à la recherche du menu du midi... Voilà que ce bel Hidalgo me fait de l'oeil... Moui... Mais quoi faire avec ça?

 

Je plonge alors dans mon congélateur à la recherche de l'inspiration divine... Et là, mes yeux tombent sur de belles asperges vertes entières que j'avais congélées quelques jours plus tot... Haaahaaaa! C'est là que ma mémoire à tilté. J'avais lu sur internet une recette d'asperges au bacon. Si on creuse un peu, mon saucisson sec et mes asperges pourraient donc bien s'entendre, non? D'accord, cela semblait périlleux et cher-mari-peu-confiant-de-moi descendit à la boulangerie acheter un pain pour, je le cite :"Manger avec le reste du sauciflard si tu te loupes!".

 

Autant vous dire que si la recette se retrouve ici... C'est qu'elle n'a pas loupé... Mais qu'en plus le résultat était totalement délicieux! Bon, pas besoin de courir en Espagne pour vous fournir la cochonaille. Un autre saucisson sec et de bonne qualité (Sors de là, Justin Bridou!) fera parfaitement l'affaire.

 

Les quantités qui suivent peuvent convenir comme plat principal pour deux adultes. Nous avons "saucé" avec la délicieuse Focaccia rapportée de la boulangerie par mari-suspicieux. Ou encore (et je le conseille également), comme une délicieuse entrée, originale, légère et faciiiiile pour 4 personnes.

 

Bien, on s'y met?

 

Pour commencer, il faut que le grill de votre four soit TRES TRES chaud. Mon four étant une honte à des générations de fourneaux toutes entières, je l'ai mis en marche dès que j'ai commencé la recette afin de m'assurer qu'il soit  "bien rouge" au moment d'enfourner... Donc, grill du four au max, plaque du four dans la partie supérieure, mais pas tout en haut.

 

A présent, les ingrédients:

 

- 100g de Fuet Vela (ou autre saucisson bien sec)

- 300g d'asperges vertes

- 1/2 oignon rouge FINEMENT émincé (là, pour une fois, j'insiste)

- 1 cuil à soupe de moutarde

 - 2 cuil à soupe de vinaigre de cidre (ou de pommes ou framboises, mais pas balsamic)

- 1 cuil à  café de thym sec

- Fleur de sel, poivre du moulin

 

 

Pour commencer, découper votre saucisson en tranche de +/- 0,5cm, puis chaque tranche en 4. Vous obtiendrez ainsi de jolis petits cubes.Faites chauffer UN TOUT PETIT PEU d'huile d'olive dans une poele très chaude et faites y revenir les petits cubes de saucisson jusqu'à ce qu'ils deviennent bien dorés, en tournant régulièrement. A l'aide d'une spatule, retirez les cubes de la poele et réservez-les sur du papier absorbant. N'hésitez pas à les rouler avec une deuxième feuille pour enlever un peu de gras. Mais surtout, ne videz pas la graisse laissée par le saucisson dans la poele. Vous allez en avoir besoin!

 

Faites à présent revenir l'oignon émincé dans cette même poele (dans la graisse du saucisson) sur feu doux pour le faire fondre légèrement (environ 2 minutes). Versez le tout dans un bol auquel vous ajoutez la moutarde, le vinaigre et le thym. Mélangez et réservez cette petite sauce.

 

Mettez vos asperges dans un plat allant au four et ajoutez-y 1cuillère à soupe d'huile d'olive et une pincée de fleur de sel. AVEC VOS MAINS (ben oui, propres...) roulez bien les aperges pour qu'elles soient toutes huilées et alignez-les le mieux possible sur une couche.

 

Enfournez sous le grill hyper chaud environ 8 - 10 minutes. Les asperges vont dorer légèrement.

A la sortie du four, dressez vos asperges joliment dans les assiettes de vos convives, poivrer généreusement, répartissez la sauce dans les assiettes, et enfin partagez les petits cubes de Fuet Vela...

 

A taaaaable!!! La sauce un peu relevée et acidulée contraste parfaitement avec le gout plus fort et riche du saucisson. Les asperges sont parfaitement cuites, encore un peu croquantes et pleines de saveur.

 

A tenter!!!

 

Repost 0
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 16:33

Haaaaaaannnnn!!! Que voilà une horrible idée reçue!!! Vous en voulez une autre?

 

"Les chicons, ça peut être bon, mais alors, faut ajouter plein de beurre et de sucre pour bien les braiser, alors Ok! Mais c'est super gras!".

 

Héééééééé ben non! Mort aux idées reçues, moi je dis! Il existe un truc, tout con tout bon pour faire de délicieux chicons avec QUASI PAS de matière grasse! Si, si, promis! C'est un petit truc que j'ai développé après un triste épisode de prise de poids monumentale pendant ma grossesse... Mais je vais vous épargner cette histoire pénible. Concentrons-nous sur l'essentiel... La recette pour de délicieux chicons dorés, doux et  au gout pas amer du tout! Faites moi confiance et lancez vous!

 

Pour 4 délicieux chicons, il vous faut:

 

Ben... 4 chicons...

1 cube de bouillon de poule dégraissé

1 cuillère à soupe de cassonade (ou sirop d'érable trop bon aussi!)

Du poivre du moulin

1 cuillère à café de beurre (non, pas plus!)

 

Tout d'abord, coupez en deux dans le sens de la longueur vos chicons. Coupez également le cul amer (désolée, pas d'autres façons aussi explicite de l'écrire!).

 

Dans une grande casserole (qui pourra contenir vos 8 demis chicons), faites couler 1 centimètre d'eau. PAS PLUS!!! C'est très important. Emiettez dedans le cube de bouillon et ajoutez votre cuillère à soupe de sucre. Mettez la casserole sur feu plutot fort (mais pas au max) afin de bien dissoudre le cube. Dès que l'eau fume, ajoutez vos chicons, cotés coupés vers le bas. Baissez sur feu moyen et couvrez. Vos chicons vont cuire entre "vapeur et au bouillon'. Jusque là, toujours pas de matière grasse!! Laisser cuire environ 15 minutes en surveillant. Un couteau pointu planté dans le centre du chicon doit s'enfoncer facilement.

Dès qu'ils sont cuits, enlevez le couvercle. Maintenant, deux solutions... Soit c'est pour manger tout de suite, et vous poursuivez la recette. Soit, vous préparez vos chicons pour des invités et vous pouvez couper le feu, les laisser de côté et reprendre environ 15 minutes avant de manger.. Oui, je sais, je suis fan de ce genre de recettes où on prépare à l'avance quand on reçoit et on est plus tranquille quand les invités sont là!

 

Bien poursuivons. Remontez le feu au maximum, poivrez bien et ajoutez maintenant votre beurre. Quand il commence à fondre, faites "tournicoter" la casserole dans tous les sens. Laisser réduire le liquide et dès que des bulles dorées apparaissent autour de vos chicons, surveillez le dessous. Ils vont bientot être prêts, ils commencent à caraméliser. Retournez les délicatement... Et dès qu'ils ont une jolie couleur.... C'est prêt!!! Voilà, avec si peu de sucre et de matière grasse, vos chicons sont cuits et délicieux!!!! Peut-être cette jolie image alléchante vous convaincra de tenter le coup?

 

DSC02623.JPG

Repost 0
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 15:43

Haaaaaa... Il n'y a rien de meilleur, après une duuuuuuuuure journée de bureau que de sortir un de ces livres de cuisine préféré et préparer au calme une recette qui réchauffe les coeurs, et ouvre les sourires... Si si, vraiment... Je sais que pour certains il s'agit d'un concept difficile à comprendre, mais pour moi, rien n'est plus délassant, apaisant, rassurant qu'une cuisine, un tablier, un livre taché aux pages qui collent (STOP bande de pervers!), les mains dans la pâte, le ronronnement de mon Kitchenaid.... C'est dans ces moments là, que je me sens le mieux,... A ma place... Bref, bref, bref. Hier soir était un de ces vendredis soirs où, une fois le souper remballé, la vaisselle rangée, les enfants douchés et installés dans le divan, j'ai pu sortir mon tablier et mon... MARTHA STEWART'S COOKIES book! La bible d'entre toutes les bibles pour les fans de biscuits et autre petites bouchées sucrées et caloriques (ben oui, faudrait pas rêver, non plus!)...

 

Je vais donc partager avec vous cette recette qui est pour moi... LA seule, l'unique recette des vrais cookies made in US, moelleux, tendre, gouteux,... Bref, un délice! N'en déplaise aux grincheux qui, ayant mis un demi orteil aux Etats Unis (voir 0 parfois) sont persuadés "qu'on mange pourri cracra là-bas!". Et bien non! Et certes, un cookie n'est sans doute pas un bastion de la haute gastronomie, mais c'est rudement bon, ça fait plaisir et sourire... Ce n'est pas le but de la cuisine?

 

Non, je ne me la pète pas (contrairement à certaines rumeurs qui courent sur la moooovééézzzz qui ose un commettre un blog culinaire parce-qu'elle-croit-vraiment-qu'elle-cuisine-mieux-que-les autres), mais j'espère que des petites astuces vous donneront l'envie de tenter et de réussir ce délice... Premier idée? Apporter une belle boite de cookies tout frais chez des amis chez lesquels vous êtes invité, quelle belle attention!... C'est hyper facile à transporter et fait nettement plus plaisir qu'un bouquet de fleurs qui va faner... ;o)

 

Voilà, vous avez envie? Pas encore? Et avec ça?

DSC02625

 

Haaaaa... On y vient, hein? Vous allez voir, c'est hyper simple. Pour atteindre un extrème niveau de délice, soyez attentif à choisir de bons ingrédients, à la cuisson et l'après-cuisson... et puis... Fingers in the nose!!! On y va!!

 

 

Pour environ 15 grands cookies, sortez de vos placards:

 

2 + 1/4 mug de farine de froment

1/2 cuillère à café de levure chimique

225g de beurre à température ambiante

1/2 mug de sucre blanc

1 mug de cassonade foncée

1 cuillère à café de sel (si, si, tout ça!)

2 cuillère à café d'extrait de vanille ( de l'extrait pur, c'est le top, mais de l'arôme fera l'affaire)

2 GROS oeufs

2 mug de pépites de chocolat

Papier cuisson (RIEN d'autre!!!!)

 

 

Bien... Allumez votre four sur 175° et sortez vos (votre) lèches-frites que vous tapissez avec le papier cuisson.

 

Dans un grand bol, mélangez au fouet (mais tout doucement, il faut pas battre de la farine dans tous les sens... Sinon, bonjour le nuage!) la farine et la levure. C'est le meilleur moyen pour obtenir un mélange bien homogène. Mettez de côté. Dans votre robot ou dans un saladier mettez le beurre à température ambiante et les deux sucres. Battez le tout au mixer (ou au robot si vous avez la chance d'en avoir un) pendant environ 2 - 3 minutes. Le mélange doit pâlir et sembler crèmeux. Ajoutez ensuite et d'un coup (on ne se tracasse pas), le sel, la vanille et les oeufs. Battez doucement jusqu'à ce que ce soit bien mélangé. Ajoutez enfin la préparation farine/levure en mélangeant à la cuillère en bois (petit à petit) et on termine avec les pépites de chocolat. Voilà, c'est prêt! Ne mélangez pas trop, c'est inutile. Vous obtiendrez une pâte plutot ferme et... Délicieuse, si vous prenez le temps d'y tremper un doigt!!

 

Bien, là ça devient plus technique mais toujours aussi facile! Vous devez faire des tas de pâte de la taille d'une boule de glace. Si vous possédez une cuillère à glace (avec le ressort au milieu), c'est hyper facile! Utilisez la pour doser et déposer les boules de pâte sur vos plaques chemisées. Dans le cas contraire, munissez-vous de deux cuillères à soupe et réaliser vos boules vous-mêmes. Séparez-les sur la plaque du four d'environ 5 cm. La pâte va s'étaler pour se transformer en délicieux cookies.

 

Enfourner vos 2 plaques en même temps et déclenchez un minuteur sur 5 minutes. Au bout des 5 minutes, échangez-les de place. Flip Flap, celle du dessus va en bas et celle du bas, en haut. Mais ce n'est pas tout! Tournez les également sur elles-mêmes! Je m'explique: Les cookies qui étaient dans le fond du  four doivent venir sur le devant, et inversément. Cette cuisson est tellement délicate, c'est la meilleure solution qu'elle soit réussie pour tous vos cookies.

 

Quand cela est fait (un vraie Tetris), fermez le four et remettez le minuteur en marche pour 5 minutes de plus. Mais restez proche de vos cookies!!! Dès que les bords des cookies commencent à dorer et même si le milieu est encore totalement mou, sortez les du four TOUT DE SUITE! Et puis, laissez-les tranquille environ 1 minute. Ensuite, faites glisser délicatement la feuille de cuisson et les cookies sur une surface plane (la table, les plans de travail, etc etc..). Attendez encore 2 minutes. Pour terminer, utiliser une spatule plate pour les déplacer délicatement vers une grille à patisserie pour les laisser refroidir totalement. Autre astuce? Qui a chez lui assez de grille à patisserie pour faire refroidir 15 cookies? Non, même pas moi! Alors, j'utilise la grille du four que je retourne! L'affaire est faite!

 

Voilàààààà... Vos cookies sont parfaits! Bien moelleux... Il me reste à vous souhaiter une bonne dégustation... Avec un grand verre de lait frais... Et les gens que vous aimez...

 

Merci Martha!

 

Martha Stewart's Cookies

 

 

Repost 0
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 17:28

Bon, là, j'ai un peu honte... Parce qu'appeler ce qui suit une recette serait vraiment culotté de ma part... Disons que c'est plus une astuce... Mais qui a fait ses preuves...

 

On ose rarement les épinards frais... Peur que ce soir fade, pas trop sur de la cuisson, les enfants (et les maris) hurlent rarement de joie en découvrant leur assiette... Et pourtant, ce petit truc est à tenter... On trouve des épinards frais en sachet (comme les salades) dans quasi toutes les grandes surfaces maintenant... Lancez-vous. Cette petite "recette" est toute conne, toute bonne!!

 

Pour 4 personnes, il vous faudra:

 

900 g d'épinard (promis, promis, ce n'est pas trop!! Vous allez voir comme cela "fond")

1 gousse d'ail pelée mais ENTIERE

de l'huile d'olive (plutôt de la bonne)

2 belles poignées de parmesan fraichement rapé (je me sens vieille, je radote)

3 cuillère à soupe de crème épaisse

Fleur de sel, poivre du moulin. 

 

On attaque!

Dans une grosse casserole, faites chauffer à feu moyen une belle lampée d'huile d'olive. Piquez une fourchette dans votre gousse d'ail et "tournez"-la sur le fond de la casserole comme si vous vouliez peindre chaque cm2.  Gardez la fourchette "à l'ail" à proximité. Elle va vous servir de touillette (encore un mot perso, je sais, je sais...).

 

Ajoutez vos épinards. Clairement, vous ne pourrez pas tout mettre "d'un coup" dans la casserole, mais ça n'a aucune importance. Mettez-en jusqu'à peu près 3/4 de hauteur et tournez sans arrêt avec votre fouchette à l'ail. Les épinards vont retomber et faire de la place aux feuillez suivantes. Continuez donc de remplir votre casserole en tournant sans arrêt. Dès que tous les épinards sont dans la casserole et tous retombés, enlevez du feu et transvasez-les dans un égouttoir. Vous voyez, ça cuit vite, hein?  Afin de bien les égouter, n'hésitez pas à les pressez avec une feuille d'essuie-tout pliée en 4 dans la main. Pressez jusqu'à ce qu'il n'y a plus d'eau qui sorte et renouvelez autant que nécessaire votre essuie-tout.

 

Remettez vos épinards dans la casserole sur feu tout doux. Ajoutez la crème et le parmesan. mélangez doucement pour que le parmesan fonde, salez, poivrez.... Et servez! C'est déjà prêt!!! Vous pouvez ajouter sur le dessus (pour faire joli et pour le gout) un beau copeau de parmesan...

 

Promis, après ça, vous n'achèterez plus jamais d'horribles épinards en boites ou surgelés à la crème... Les vôtres seront bien meilleurs!!! Convaincus?

 

Allez, pour ma bonne conscience, voici un petit twist supplémentaire... Ajoutez de la crème liquide légère, des gros cubes de jambons, mélangez à des pâtes... Versez dans un plat à gratin et saupoudrez de gruyère rapé avant de gratiner au four... Succès assuré et enfants enchantés garantis avec un repas complet près en quelques minutes!!!  épinards

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de cannelleetcompagnie.over-blog.com
  • Le blog de cannelleetcompagnie.over-blog.com
  • : Astuces cuisines, idées nouvelles créatives pour les mamans qui bossent et n'ont pas toujours le temps!
  • Contact

Recherchez Une Recette Sur Mon Blog: