Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 21:52

Nous connaissons toutes ce moment là... On invite des amis, de la famille, des gens que l'on a vraiment envie de gâter. Mais entre la préparation de l'apéro, parfois d'une entrée, d'un plat, des légumes,... Le dessert est souvent le mal-aimé du boulot "pré réception"... Les desserts, ça prend du temps, à la fin du repas, on  n'a plus faim, patati, patata... On a bien de supers idées de gâteaux, des recettes qu'on meurt d'envie d'essayer depuis des lustres, mais à moins d'organiser un gouter d'enfants, les occasions sont rares et les gateaux concernés trop riches pour une faim de repas (Hoooo le jeu de mots!!! Fière je suis!!)... Alors, on va chez le patissier du coin pour une tarte au suk' décevante, on achète par dépis un Vienetta infame au supermarché et quand arrive le moment du dessert, on regrette en rougissant... Ne pleurez plus mesdames, ne pleurez plus!! Oui, il existe des desserts savoureux, légers, appétissants et..... iiiiizzzzzzzzzzzzzziiiiiiiiiiiii!!!  Si si si, promis, juré, que je crache même si vous le voulez!!! En voici déjà un, de toutes saisons, champion toute catégorie du dessert "tout con, tout bon"!! En plus, il peut même étre préparé à l'avance et attendre gentillement la fin du repas! Et pourtant, kessski pête!!! Hahaaaa!!! Curieuses? On attaque?

 

Pour 4 "special guest" en fin de repas (je vais pas vour refaire mon terrrrip jeu de mots à chaque fois):

 

4 ramequins individuels allant au four

300g de framboises (des surgelées font PARFAITEMENT l'affaire en hors saison ou pour les mois "budget serré")

2 batons de chocolat blanc

Moins de 100g d'amandes effilées.... Non, noooon, on ne peut pas ouvrir la boite dans le magasin et s'en remplir les poches!! On achète touuuuuute la boite et on s'en resservira dans une belle salade ou un gateau aux pommes.

Environ 2 cuillères à soupe de cassonade brune foncée (je ne vous dirai pas à quoi me fait penser immanquablement l'odeur de la cassonade claire).

 

1ere étape, la seule qui représente un tout chti peu de boulot:

On casse en 2 ou en 3 (si vous êtres très musclée) les batons de chocolat blanc. On les enferme dans un sachet congélation (type Ziploc) en vidant l'air!!! Etape cruciale si vous ne voulez pas repeindre votre cuisine au chocolat blanc. Et contrairement à ce que vous pensez, ne faites pas de noeud au bout du sachet. Pliez le simplement en deux. On pose le tout bien à plat sur sa planche en bois, son plan de travail. On met un essuie dessus plié en 4 et... On attaque fermement.. Alors, au rouleau à patisserie si vous en avez un, mais le plat d'une poele fera parfaitement l'affaire. Vous avez compris l'objectif, éclater les batons de chocolat en grosses "pépites". Elles peuvent être très grossières, vous cassez pas la tête... Pour info,... ça fond... le chocolat!

 

Voilà, promis le plus dur est fait et reste 5 minutes max de boulot!

 

Vous répartissez les framboises dans les 4 ramequins avec les grosses pépites de chocolat blanc en mélangeant pour que ce soit un peu homogène... On se stress pas, je répète: le chocolat ça font. Je répète: le chocolat ça font. Copy that?

 

Vous recouvrez le mélange framboises/chocolat (qui fond, vous vous souvenez?) avec des amandes effilées, juste assez pour "cacher" les framboises.

Vous saupoudrez avec environ 1/2 cuillères à soupe de cassonade. Et....... Valaaaaa!!! C'est prêt!!

 

Environ 15 minutes avant l'heure de passer au dessert, vous allumez le grill de votre four au maximum du max du maximum. Quand il est HYPER chaud, glisser les ramequins assez proches du grill (je dirais pas juste en dessous, mais l'encoche suivante, histoire de quand même voir la surface de vos ramequins). Et là, en max 5 minutes ce sera prêt. C'est donc pas le moment d'aller faire un tour. Dès que la cassonade fondue fait des bulles, vous sortez vos ramequins immédiatement. N'attendez surtout pas, ça passe vite en mode "cramé". Laissez refroidir encore 5 minutes et servez à vos invités ébahis!

 

Le chocolat blanc apporte une douceur qui va compenser l'acidité des framboises. Les amandes et la cassonade apportent un gout un peu plus fort et du craquant à l'ensemble très moelleux... Promis, ça n'a l'air de rien et c'est un immense régal! C'est léger, savoureux, original... Et tellement simple. Tout con, tout bon, quoi!!! D'ailleurs, les framboises surgelées ne doivent même pas être dégelées!! Elles rentrent dans le four dans cet état là. Allez, profitez de ce dessert "non prise de tête" et régalez-vous!

 

Heu... Je vous ai déja dit que le chocolat ça fond? ;o)

 

 

 

 

Repost 0
Published by cannelleetcompagnie.over-blog.com - dans Tout con - tout bon!
commenter cet article
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 21:53

 

DSC01982J'ai découvert la base de cette recette sur un super site internet que je conseille à toutes les fans de cuisine: www. allrecipes.com. Mais bien sûr, je n'ai pas pu m'empêcher de l'adapter à ma sauce, de la changer, d'essayer d'en faire "ma mienne à moi". Testez-la et dites moi ce que vous en pensez!!!

 

Un petit caprice pour le gouter? Une envie différente pour le petit déjeuner? Ces muffins aux myrtilles sont tout faciles à réaliser et délicieux. Il reste très frais dans une boite jusqu'à 3 jours. Essayer-les aussi aux framboises... Mmmmhh...

 

Pour 12 / 15 beaux muffins:

 

Un mug rempli au 3/4 de lait et complété avec du jus de citron. Cela va faire légèrement cailler le lait (non, pas berk) et donner un gout et un onctueux inimitable à vos muffins.

2 mug de farine

1 mug de cassonade brune

1 cuillère à café de levure

1 cuillère à café de cannelle (ou moins... Mari-chéri-de-moi adoooore la cannelle... Si vous préférez, de l'arôme de vanille peut être une option)

1 pincée de sel

1 oeuf battu léger léger

1/4 de mug de beurre fondu

2 mug de myrtilles FRAICHES

 

Préchauffez votre four à 200°, plaque au millieu du four et disposez des caissettes en papier dans les moules à muffins. Pensez à bien graisser le bord plat de votre moule, tout ce qui se trouve autour des formes en fait... Ainsi, vous aurez de beaux muffins avec le "joli ptit bourelet on the top", facile à démouler.

 

Dans un saladier mélangez la farine, la cassonade, la levure, la cannelle et le sel. Dans un grand bol, mélanger l'oeuf, le beurre fondu et le lait caillé.

Ajoutez tout simplement le mélange des ingrédients "mouillés" aux ingrédients secs. SURTOUT SANS TROP MELANGER!!! C'est ça le secret des muffins. Ne pas trop mélanger. Votre pâte doit rester grumeleuse.

Ajoutez les myrtilles, mélangez à peine et garnissez vos moules à muffins.

Il vous reste à enfourner, environ 20 minutes. Les muffins doivent dorer légèrement. Faites le test... Poussez avec votre doigt (doucement, faut pas percer le muffin non plus...) sur le sommet. La pâte doit "rebondir" et revenir en place. Ils sont cuits!!! :o)

Sortez fièrement vos muffins du four, laisser refroidir quelques minutes avant de démouler...

 

Alors, sont-y pas supeeeer faciles ces ptits muffins? Et attendez d'avoir dégusté... DSC01983

 

Bon appétit!!!!

Repost 0
Published by cannelleetcompagnie.over-blog.com - dans Petits caprices sucrés...
commenter cet article
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 20:58

Dans ma petite famille recomposée, nous avons une super tradition! Le genre de tradition qu'aucun de nous ne changerait pour rien au monde!! Le gratin de pâtes du vendredi!!!! Mmmmmhhh... Le vendredi sur 2 où nous avons nos grands bébés, les retrouvailles se fêtent toujours autour d'un délicieux gratin de pâtes... Ennuyeux? Répétitif? Que nenni!!! Le gratin varie, se déguise, se réinvente,...

 

Voici une de mes recettes du vendredi soir... Une toute facile, promis! Mais qui est totalement délicieuse... Surtout si vous prenez le temps, le plaisir de vous offrir de bons produits frais... Cela fera toute la différence...

 

Le gratin de ravioli FRAIS ;o) aux petits pois et lardons

 

Pour 2 parents gentils-adorables, 2 enfants affamés du vendredi soir et quelques restes à réchauffer le samedi midi:

 

750g de ravioli de boeuf FRAIS (pitié, pitié, pitié... Je me mets à genoux, je supplie, je prie... DES PATES FRAICHES!!! pas des yerk-berk pâtes sèches....)

1 gros oignon rouge (pas un jaune. Au pire, deux échalottes. Le gout de l'oignon rouge, sa douceur apporte vraiment un plus!)

400g de petits pois... Frais, ou surgelés... Mais surtout pas en conserve!!! C'est le roi du Yerk-Berk le petit pois en conserve!!

200g de lardons fumés

2 briques de 500g de passata de tomates (purée de tomates)

1 petite gousse d'ail

huile d'olive

poivre noir du moulin

fleur de sel

sirop d'érable (ou miel)

Emmenthal rapé

 

Bien... Petit préambule... On sort sa groooooosssse casserole!! La groooosssse! Non, pas celle-là!! La groooosssse, j'ai dit... Je sais, je sais... C'est pas bien de gaspiller l'eau, mais pour des pâtes fraîches, il faut beaucoup d'eau. La groooossse casserole pleine d'eau. Alors, ce soir, concentrons-nous sur nos pâtes et demain, nous sauverons la planète. Mais certes, on fera pas les deux en même temps... Ou alors, vous pouvez récupérer l'eau des pâtes pour votre bain? Voilàààà.... Sortez également une grande poele. La plus grande que vous ayez sous la main...

 

Dans cette grande poele, faites chauffer à feu doux une belle rasade d'huile d'olive. Ajoutez votre oignon rouge assez finement haché... Je vous ai déjà dit que la cuisine c'est pas des mathématiques? Alors, cool... Coupez bien votre oignon, pas ne vous prenez pas la tête avec ça...

Laissez fondre doucement l'oignon dans l'huile d'olive pendant environ 5 minutes jusqu'à ce qu'il devienne légèrement translucide.

Ajoutez l'ail haché ou écraser et laissez encore fondre 5 minutes avec l'oignon.

Quand l'oignon commence TRES légèrement à colorer, ajoutez les petits pois et laissez revenir pendant 1 minutes ou 2.

Ajoutez 1/2 verre d'eau et les lardons.

Vous pouvez maintenant monter la chaleur sous votre poele et lancer les feux de l'enfer!!!

Laissez "buller" pendant 10 minutes en mélangeant de temps en temps. Les petits pois vont ramollir, l'oignon rouge va commencer à caraméliser. Vous pouvez alors baisser le feu de moitié et ajouter la passata. La sauce doit "bulleter" .

Ajoutez encore 2 cuillères à soupe de sirop d'érable ou de miel, une bon tour de moulin à poivre et une pincée de fleur de sel. Les "titebulles" doivent faire mijoter votre sauce, l'épaissir et cuire les ptits pois pendant 20-25 minutes. Le meilleur moyen de savoir si la sauce est prête est de gouter les petits pois et attendre que la sauce devienne onctueuse.

 

Quand la sauce est prête (ou presque)  faites cuire les raviolis comme indiqué sur le paquet dans une graaannnde baignoire d'eau bouillante salée. Egouttez les et ajoutez-y la sauce.

Versez le tout dans un plat au gratin, couvez généreusement d'emmenthal rapé et enfournez sous le grill du four bien chaud.

 

Voilou!! Il ne vous reste plus qu'à servir à des enfants aux yeux plus gros que le ventre devant ce plat de rêve pour eux...

 

 

Repost 0
Published by cannelleetcompagnie.over-blog.com - dans Le repas des enfants rois
commenter cet article
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 22:28

DSC01987

Haaaa... Qu'il est doux par ces grands froids d'hiver approchant de sortir un délicieux poulet rôti du four, la peau croustillante et dorée, la chair moelleuse, la cuisse juteuse.... le sot l'y laisse!!!!  Mais bon... Le frites/salade, nous l'avons toutes déjà mangé un millier de fois et on s'en passerait bien ce coup-ci! Alors, laissez-vous tenter par cette recette audacieuse (oui, je m'la pète, y a pas de raison!).... Croix de bois, croix de fer, vous ne serez pas déçues!!!

 

Bien, pour les quantités, ici, je vais parler en "par poulet", à vous d'adapter selon que votre tablée en mangera 1, 2 ou 3!! C'est qu'on a faim en hiver!!!

 

Donc, pour un beau gros poulet:

 

2 tomates (peut importe lesquels)

2 citrons

Une barquette de thym-citron (ou du normal à défaut, mais promis, on en trouve tout partout, maintenant)

De la bonne huile d'olive

1  pomme de terre par convive

1 patate douce par convive (si, si, patate douce!! Aucune excuse, il y en a partout en cette saison... Faut vivre dangereusement)

1 belle carotte par convive

3 oignon rouge

Environ 10 tranches fines de lards fumé

1 cube de bouillon de poule

ET... la botte secrète... DU SIROP D'ERABLE!!!!

 

On se lance... Et c'est tellement simple en plus...

 

Déballez votre poulet et gardez précieusement l'étiquette de l'emballage qui indique son poids (ayeeeezzzzz confianssssss).

Préchauffez le four à 190°, plaque tout en bas.

Rincez l'intérieur de votre poulet à l'eau, et sèchez le bien avec de l'essuie-tout.

Huiler votre plat et y déposer le poulet.

 

Et maintenant, attaquons le coté trou dans le popotin (comme dirait blondinette-de-moi).

Heu... Je ne sais pas comment le dire poétiquement, alors, je vais le dire tout franchement... Fourrez-le (ben oui) avec: les tomates coupées en 4, les citrons coupés en 4 et le thym (oui, oui, toute la barquette carrément dedans! Enfin, SANS la barquette en plastique, hein...).

Ensuite, pelez vos pommes de terres, vos patates douces et vos carottes et coupez-les en gros cubes D'ENVIRON 2cm sur 2 cm (comme je dis souvent, c'est de la cuisine, pas des maths!). Coupez également grossièrement l'oignon. Répartissez tous ces beaux légumes tout autour de votre poulet... Attention, les quantités de légumes sont modifiables à votre appréciation et selon l'appétit de vos convives. L'important étant de garder la proportion 1 de chaque. Dans 1 verre d'eau (pas plus) diluer le cube de bouillon de poule et verser tout autour du poulet directement dans les légumes.

Etalez les tranches de lard par-dessus les légumes.

 

Fignolage du poulet... Le huiler à l'huile d'olive... Un beau gros filet... C'est pas un plat light, on l'aura compris... Ajoutez une belle rasade de sirop d'érable sur le poulet (essayez de répartir) et un filet tout autour sur le mélange de légumes/lard.

 

On enfourne enfin... Et c'est là que l'étiquette du supermarché refait son apparition... Vous allez voir, vous aller me dire merci... Comptez 25 minutes par 500g de poulet.... Haaaaa!!! Et comment qu'on aurait fait sans le poids noté sur l'étiquette???? Merci qui???

 

Quand le temps est écoulé, vérifiez la cuisson des pommes de terre et prolonger un peu si nécessaire jusqu'à ce qu'elles soient moelleuses. Le mélange fumé du lard, le sucré/fort du sirop d'érable et les patates douces vont caraméliser vos légumes... Les tomates dans le poulet (on ne les mangera pas) gardent la viande bien moelleuse en dégageant leur jus durant la cuisson... Et les citrons, et le thym?... Haaa... Les citrons et le thym... Une autre botte magique... Ils donnent à la chair du poulet une saveur très particulière et pourtant si subtil. Ne dites pas à vos invités qu'il y avait des citrons dans votre poulet... Ils ne le devineront même pas!!! Et pourtant, cela fait une vraie différence!!! 

 

Cette recette est idéal quand vous recevez du monde. Tout peut-être prêt à l'avance, il vous reste à enfourner durant l'apéro, un seul plat à surveiller... Et c'est tellement savoureux en plein hiver... Alors allez-y... Invitez les gens qui compte vraiment et surprenez-les... N'est-ce pas la période après tout? ;o)

Repost 0
Published by cannelleetcompagnie.over-blog.com - dans Tout con - tout bon!
commenter cet article
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 21:37

DSC01740Pour répondre à la demande de Marâtre-de-moi, (rien à voir avec celle de Cendrillon, que personne n'appelle les services sociaux!!!!) je vais vous livrer ici la recette d'un de mes trésors de cupcakes... Un délice incomparable... Un précieux régal... Un grand moment de gourmandise!!! Evidemment, cette recette demande un peu plus de travail, mais fera la joie de vos invités lors d'un gouter d'anniversaire...  Par exemple!!

 

Attaquons courageusement!

 

Première étape, les cupcakes (ça, c'est assez simple!)

Pour environ 15 cupcakes:

 

- 100 gr de farine fermentante

- 160g de cassonade brune

- 1 cuillère à café de cannelle (ou plus si affinités)

- 2 cuillères à soupe d'amandes en poudre

- 75g de beurre

- 2 gros oeufs

- 3 pommes GRANNY coupées en tout tout petit dé... Justement, imaginé un dé à jouer coupé en deux... Vous l'avez? Ben voilà, ça,c'est la bonne taille!!!

 

Préchauffez le four à 170C°.

Commencez par battre les oeufs et le sucre au fouet électrique jusqu'à ce que le mélange blanchisse (environ 5 minutes). Faites fondre le beurre tout simplement au micro-ondes et ajoutez-le légèrement refroidi au mélange oeuf/sucre en incorporant avec une cuillère en bois. Ajoutez la farine, la poudre d'amandes, la cannelle et les tout petits dès de pommes. Bien mélanger toujours avec une cuillère en bois.

Tapissez des moules à muffin de caissettes en papier que vous remplirez ensuite au 2/3.

Enfournez enfin pendant environ 20 minutes. Attention, comme il s'agit de "petits gâteaux", la cuisson est plus délicate... Ne vous éloignez pas trop du four et surveillez régulièrement. Un cure dent piqué au centre doit ressortir bien propre.

Voilà! Première étape effectuée haut la main! Sortez vos moules du four et laisser refroidir sans sortir les caissettes.

 

Pour le glaçage, ok, ok, c'est une brindille plus compliqué... Quoi que...;o) Mais vraiment, même si les cupcakes "tout seuls" sont déjà très bons, ce glaçage est un délice!!! Et croyez-moi, vous ne voulez pas rater ça!!

 

Pour le glaçage:

- 200 gr de beurre salé... Alors là, je vais faire mon emmerderesse... Il vous faut la motte au sel de mer Président (base bleue - couvercle jaune). Ce beurre est IDEAL pour le caramel beurre salé. Faites moi confiance... ATTENTION, sortez le beurre du frigo au moins 1 heure à l'avance. Ce glaçage est impossible à réaliser avec un beurre froid.

- 300g de sucre impalpable

-165g de cassonnade brune

- 60 ml de lait

- 1 cuillère à soupe de sirop d'érable

 

Bien... Tout est prêt autour de vous? Vous êtes d'attaque...? A ceux qui me connaissent, je sais ce que vous pensez... "Oui, mais nous on n'a pas de KitchenAid, ça va pas prendre!!!". Alors certes, le robot KitchenAid est d'une efficacité redoutable pour ce type de recette... Merci Mari-de-moi, Papa-de-moi et Marâtre-de-moi de m'avoir offert ce bijou!!! Oups, je m'égare... On peut tout à fait obtenir le même résultat avec un simple fouet électrique à main... Bon, si vous n'avez pas du tout de fouet électrique... Là, j'avoue... A moins que vous n'ayez un voisin avec des bras qui puissent entrer en compet avec ceux de Stallone... Ben... Vous allez y laisser les vôtres... 

 

On y va!

Dans un grand saladier,  battez le beurre au fouet électrique (ou appelez Stallone), vitesse maximum pour qu'il devienne bien crémeux. Continuer de battre à vitesse moyenne en incorporant progressivement les deux sucres. Ajoutez ensuite le lait et le sirop d'érable tout en battant à vitesse moyenne. Continuez de battre jusqu'à ce que le mélange devienne une belle pâte onctueuse et crèmeuse. Vous en avez pour environ 5 minutes... Y à la télé dans votre cuisine?

 

Dès que les cupcakes sont froids (totalement), il ne vous reste qu'à les couvrir (généreusement) de 2 ou 3 cuillères à soupe de ce glaçage délicieux. Surtout, ne conservez pas le glaçage au frigo en attendant que les cupcakes soient froids. Un simple tupperware à T° ambiante fera l'affaire jusqu' à 24 heures!

 

J'espère que la photo vous donnera envie et que vous tenterez ce délice... Alors, Marâtre-de-moi... Tu te lances??? ;o)

 

Très bientôt, je vous confierai mes adresses web pour trouver de jolies caissettes et d'adorables décorations en tout genre pour cupcakes..

Repost 0
Published by cannelleetcompagnie.over-blog.com - dans Petits caprices sucrés...
commenter cet article
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 23:18

Non, non, ne fuyez pas. Le titre de la recette peut faire peur, mais je vous promets qu'en 1/4 d'heure de préparation hyper simple et 30 minutes de cuisson, vous serez à table!!! Et c'est un délice!!! Cette recette est facile, et pourtant, elle tape l'oeil! Vous épaterez vos invités à coup sur...Je le sais, je l'ai faite ce soir pour épater belle-maman... Et pari réussi!!

 

Tentez ce saumon fort différent et franchement IN-RA-TA-BLE... (même pour meilleure-amie-de-moi qui pourait s'y risquer!!!)... ;O)

 

Alors, pour cette merveille, pour une belle-maman, 1 parent en appétit et 2 enfants qui adoooorent le poisson (je sais j'ai de la chance) il vous faut:

 

- 800g de filet de saumon cru sans la peau

- 2 rouleaux de pâte feuilletée

- 3 cuillères à soupe de pesto vert tout fait

- 2 belles tomates coupées en fines tranches

- 1 boule de mozza pas light (pitié!)

- 1 oeuf

- huile d'olive

- fleur de sel et poivre du moulin

 

Commençons au plus simple: allumer le four à 200°...  et mettre votre grille tout en bas du four (haaa, vous voyez que c'est simple!).

 

Prenez votre plus grand plat pouvant aller au four, ou carrément la lèche-frite du four (Si vous en avez deux!!! La deuxième va être nécessaire... Quel suspens...).

Recouvrez le fond de votre plat de papier cuisson et déroulez-y vous deux pâtes feuilletées en les faisant se chevaucher au milieu l'une de l'autre de façon à obtenir une sorte de long ovale.

Bien poivrer et saler délicatement les deux côtés du saumon... Pas trop de sel, le pesto est déjà assez salé.

Centrez le saumon sur l'ovale de pâte feuilletée.

Sur ce saumon, étalez en couche uniforme les cuillères à soupe de pesto, ensuite les tranches de tomates.

Emiettez la boule de mozzarella sur le saumon, poivrer bien et terminer par un filet d'huile d'olive.

Enfin, rabattez les bords de la pâte feuilletée afin d'obtenir un rectangle et de recouvrir partiellement le saumon. Il faut laisser une bande visible de plus ou moins 3 cm de large (mais c'est de la cuisine, pas de la géométrie, respirez....). L'essentiel étant de laisser l'humidité provoquée par les tomates s'échapper. C'est aussi ce jus de tomates qui va permettre au saumon de conserver un extraordinaire moelleux... Miam...

Alors, voilà l'astuce... Enfourner votre plat au PLUS BAS du four et ranger JUSTE AU DESSUS la lèche frite de façon à protéger votre croute d'un cramage infâme tout en laissant la vapeur s'échapper du plat. Ce qu'un simple papier alu empêcherait... Hahaaaa!! Le risque du papier alu enfermant le plat étant que votre croute devienne toute mollassonne. Et ça, c'est pô bon!

 

Cuisson: 30 minutes. Mais surveillez quand même régulièrement au bout de 20... La cuisson de la croute dépend aussi de votre four.

 

Vous obtenez ainsi, un saumon terriblement moelleux grâce au pesto et au jus des tomates et une croute parfaitement feuilletée et croustillante. Le contraste est un régal! Et bien sur, tomates/pesto/mozza est toujours un tiercé gagnant!  Vous serez surpris de gouter à quel point la mozzarella et le saumon se marient bien. Et pour me re-citer moi-même... "Saumon-mozza, oui! Saumon-parmesan, Non!"

 

 

 

 

Repost 0
Published by cannelleetcompagnie.over-blog.com - dans Tout con - tout bon!
commenter cet article
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 21:20

Petite dédicace à merveilleux-mari-de-moi .... Ceci est son guilty pleasure préféré et souvent réclamé... Et comme merveilleux-mari-de-moi est un excellent second de cuisine (le roi du rapage et surtout... de la vaisselle et du nettoyage post-repas!!), j'adoooore lui faire ce gâteau!! La recette originale n'est pas de moi, mais, bien sûr, je l'ai fortement adaptée...

 

Surtout, tentez-la!! Cela peut paraître étrange ou "risqué" mais vous ne serez pas déçu!! Je fais souvent ce gâteau à des amis sans dire ce que c'est... Et c'est toujours un succés!!! Cette recette étant un classique américain (qui a fait la moue???) elle est en "cup". Pas d'inquiétude,munissez-vous d'un mug tout simple...

 

A vos placards et vos caddies! Pour un moule à gâteau rond "standard" (surtout pas en silicone!!)

 

- 2 gros oeufs

- 1 mug de cassonade (la foncée, bien meilleure que le sucre, cela donne un gout presque caramélisé aux pâtisseries)

- 1 mug de farine

- 2 cuill à café de levure en poudre

- 1/2 mug d'huile de tournesol

- une pincée de sel

- 1 cuillère à soupe de cannelle ( de la bonne, de la TRES bonne, voir des bâtons à raper sur une petite rape à noix de muscade)

- 1 mug et demi de carottes rapées (les déjà rapées achetées en sachet au supermarché fonctionnent très bien!)

- des noix de pécans (la quantité selon votre gout,mais je dirais une belle poignée). Si votre supermarché préféré n'en vend pas, des noisettes ou noix toute simple feront bien l'affaire...

 

Allez, on ne recule pas! Même pas peur.... Allumez-votre four à 175C°...

 

Dans un grand saladier, battez les oeufs, l'huile et la cassonade jusqu'à ce que tout soit juste bien mélangé.

Dans un autre plat, mélangez AU FOUET les ingrédients secs: la farine, la levure, le sel et la cannelle. Il ne faut pas battre! Juste mélanger doucement. Le fouet est le meilleur ustensile pour cela.

Mélanger ces deux parties ensemble en ajoutant les carottes et les noix de pécan.

Beurrer et fariner allègrement le moule. Pour plus de sécurité, vous pouvez découper un rond du diamètre de votre moule dans du papier cuisson et en tapisser le fond.

Il reste à verser la pâte et à enfourner!

Laisser cuire environ 45 minutes... En vérifiant toutes les 5 minutes à partir de 30 écoulées. Il est cuit quand un cure-dent ressort juste sec. Mais pas trop! Le gâteau doit rester moelleux. D'ailleurs, ne tentez pas de le démouler trop vite!

 

Pour peaufiner ce délice, battez au fouet électrique 1/2 barquette de Philadelphia, 3 cuillère à soupe de beurre bien mou,  2 mug de sucre impalpable et quelques gouttes de vanille. Recouvrer le gâteau totalement froid d'une belle couche de ce glaçage... Un régal!!!!!!

 

Surtout, dites-moi ce que vous en pensez!!! Surpris?

 

 

Repost 0
Published by cannelleetcompagnie.over-blog.com - dans Petits caprices sucrés...
commenter cet article
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 20:37

Si si si... On peut parfaitement nourrir ses enfants avec des pâtes au Whisky... ;o)

 

Cette recette a été aprouvée ce soir-même par une immense et très tatillonne critique gastronomique: Blondinette 1ère!!

Et croyez-moi sur parole, contenter Blondinette à table relève parfois de l'exploit Olympique... Bref, j'ai récolté l'or ce soir...

Alors, allez-vous oser tenter votre chance avec cette recette "toute conne, toute bonne"? Et promis, en à peine 20 minutes vous serez à table!!!

 

On attaque... Il vous faut pour 2 parents affamés et deux enfants gloutons:

 

- Un paquet de 400 / 500 gr de spagettis FRAIS!!! Non, non, non, reposez immédiatement cet horrible paquet de spag tout sec sorti de votre placard!! Pour cette recette, on s'offre des pâtes fraîches!! Miiiiaaaaammm..

- 200g de saumon fumé (tentez les FILETS de saumon fumé, délicieux!!)

- 350g de saumon cru sans la peau

- Un pot de 20 cl crême fraîche entière (pas la liquide, l'autre légèrement aigre)

- Une toute petite conserve de concentré de tomates (70g)

- Une bouteille de Whisky de base (pleure pas amoureux-de-moi, j'ai pas vidé ton bar!!)

 

Donc, faites chauffer (les flammes de l'enfer) une grande casserole d'eau salée.... GRANDE....

Pendant que l'eau chauffe, mélanger dans un plat creux : la crème froide, le concentré de tomates,quelques tours de poivre du moulin, une pincée de fleur de sel (pas trop,le saumon est naturellement salé) et 1 belle lampée de Whisky. (environ 1/2 verre d'eau).

Saisissez-vous d'un bon couteau et coupez tout simplement et grossièrement les deux saumons en cubes... Le saumon cru en plus gros cube que le fumé.

Jettez les pâtes dans l'eau bouillante et cuisez les 1 minutes de moins que prévu. Egouttez-les soigneusement, remettez- les dans la casserole et ... N'AJOUTEZ PAS D'HUILE!!! Le saumon est un poisson assez gras. Il ne vous reste qu'à verser la sauce dans les pâtes chaudes, de bien mélanger, et d'ajouter le poisson en cubes.

Reposez la casserole sur la plaque éteinte mais encore chaude, et si vous avez la chance d'avoir une cuisinière au gaz, laisser un feu tout tout douuuuux.... Mélangez doucement pendant 2 minutes, pas plus!!! Le saumon cru aura juste le temps de cuire légèrement et de devenir tendre et fondant. Et voilà!! A taaaaableuh! C'est déjà prêt...

 

Les enfants adorent!!! Les pâtes fraîches sont moelleuses comme le saumon.. Le Whisky donne un petit gout doux et délicat qu'ils adorent!!

 

Un dernier petit conseil... Même une demande... Non, une supplique... Pas-de-parmesan-sur-ces-pâtes....

Ce serait un sacrilège. Vous verrez, c'est un plat tout doux, fondant, délicat... Le parmesan tuerait cet effet et le gout du saumon.

 

Et quoi qu'il en soit : "Mozza-saumon, oui! Parmesan-saumon, non!"

 

Repost 0
Published by cannelleetcompagnie.over-blog.com - dans Tout con - tout bon!
commenter cet article
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 21:32

Cette rubrique reviendra souvent... La tâche des "sauvemonsouper", comme leur nom l'indique parfaitement... Est de vous sauver la mise un soir de :

- "Vous avez envie de quoi pour souper les enfants?"

- "Saaaaiiiiit pôôôôôôôô!!!!!!!"

-" Et toi chérinounet d'amuuuur?"

- "Bof! Comme tu veux!"

 

Grrrrumpppffffff....

 

Bref, les "sauvemonsouper" sont les petits indispensables à avoir dans ses placards, frigo et congélo afin d'improviser un ptit repas qui change un peu de l'ordinaire... Parce que oui, y en a marre certains soirs de cuisiner toujours la même chose...  Je compléterai cette liste au fur et à mesure de mes expériences et découvertes...

 

Mais attaquons déjà!

 

Au frigo...

- Du sirop d'érable! N'importe quel gâteau, biscuit, ou même poulet rôti changent radicalement de visage avec un peu de ce sirop des grands froids!! Promis, je vous confierai bientôt ma recette de poulet roti avec sirop d'érable et autres merveilles.

- Un bloc de parmesan frais! Non non non, le parmesan ne s'achète pas rapé! On rape ce dont on a besoin et c'est tout!!

- Des herbes fraîches... Thym, basilic, romarin, menthe,... Et une petite merveille à découvrir,le thym citron!!!

- Du beurre salé et du pas salé (à tester absolument les gateaux au chocolat au beurre salé! Wouawwww!)

 

Voilà... Les suite des "sauvemonsouper" est pour plus tard!!

 

 

Repost 0
Published by cannelleetcompagnie.over-blog.com - dans "Sauvemonsouper"
commenter cet article
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 21:07

Alors, voilà... Je me lance...

 

Nous avons toutes dans le fond de notre congélateur l'un ou l'autre steack, sauté de veau ou pire cotelette de porc achetés un soir de désespoir culinaire où nous avons jeté cette viande dans notre caddie sans trop y croire.. 2 jours avant la date de péremption, notre bonne conscience nous aura soufflé : "Au moins, congèle ça!". Et voilà, depuis quelques semaines, les barquettes de viandes nous narguent à chaque ouverture du congélo! Hééééé oui, nous les connaissons toutes ces fameux restes de congélo qui peuvent se transformer avec pas grand chose en restes magiques!! Alors, ce week end, n'écoutant que mon courage, j'ai dégelé 4 sautés de veau et farfouillé dans mes tiroirs... Voici ce qui en est sorti, et je dois bien dire, je suis pas peu fière de moi, j'ai fait carton plein auprès de ma ptite famille!!

 

Donc, pour 2 parents gourmands et 2 enfants :

 

4 sautés de veau

2 cuillères à soupe de beurre (raisonnable, hein, les cuillères!) ;O)

3 échalottes très finement hachées (il est autorisé de tricher et utiliser des échalottes hachées surgelées)

1 gousse d'ail très finement hachée (ouiii, triche autorisée aussi)

2 cuillère à soupe de sauce soja

2 cuillères à soupe de sirop d'érable

environ 15 brins de thym frais

 

Dans une poele, faire fondre DOUCEMENT le beurre jusqu'à ce qu'il mousse délicatement.

Dès cet instant, ajouter la sauce soja, le sirop d'érable et les petites feuilles du thym et bien les unir.

Ajouter les échalottes et l'ail, toujours à feu très doux.

Mélanger doucement avec une cuillère en bois juqu'à ce que les échalottes et l'ail prennent la jolie couleur dorée du sirop.

Poser tout simplement la viande sur dans la poele et laisser cuire d'un côté puis de l'autre. Sans exagération. Elle va colorer.

 

Et voilà!! Tout simple, super rapide et délicieux!! La viande prend un gout délicieux sans être trop sucré le sirop d'érable étant nettement moins écoeurant que le miel et plus fort en gout!!

 

J'ai servi cette viande avec de simples épinards au parmesan et des cubes de patates douces mélangés avec un peu d'huile d'olive, du paprika, du poivre de cayenne et du gingembre en poudre et passés 30 minutes au four à 200C° en mélangeant 2 fois.

 

Et comme je dis souvent : "Tout con, tout bon!"

Repost 0
Published by cannelleetcompagnie.over-blog.com - dans Tout con - tout bon!
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de cannelleetcompagnie.over-blog.com
  • Le blog de cannelleetcompagnie.over-blog.com
  • : Astuces cuisines, idées nouvelles créatives pour les mamans qui bossent et n'ont pas toujours le temps!
  • Contact

Recherchez Une Recette Sur Mon Blog: