Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 16:47

Qu'est ce qui plait d'avantage à deux enfants affamés que l'annonce d'une délicieuse pâtes-bolo pour souper?? Et qui y a t il de plus simple que de sortir du congélo un Tupperware d'une bonne bolo maison un vendredi soir après une pénible journée (voir semaine) de boulot...? Bref, maman heureuse et reposée / enfants heureux et rassasiés...  Voilà un week end qui s'annonce bien!!! Et pour tout vous avouer... Moi aussiiiiiii j'adore la bolo... Voici donc ma ptite recette perso... Pas très italienne, absolument pas conventionnelle, mais délicieuse et inratable!!! La quantité que je vous propose ici est clairement importante, une grosse casserole. L'idée est de préparer cette dose digne d'un Shrek affamé un jour où vous avez un peu de temps (mais pas tant que ça, cela reste rapide) et de congeler en plus petits contenants pour les jours où vraiment.... Le courage manque... Parce que oui, même la plus merveilleuse des mamans, épouses, copines, amies... à ces jours de fatigue... Et à le DROIT d'être fatiguée (tiens, je fais ma féministe révolutionnaire là)!!!

 

Donc, pour une GROSSE casserole de bolo, il vous faudra:

 

1kg de boeuf haché (oui, oui, rien que boeuf)

200g de lardons fumés

1 pot de pesto vert (environ 185g, la marque Bertolli est excellente, mais votre marque préférée fera l'affaire)

15 cl de Whisky

1 gros oignon rouge

5 grosses carottes

2 gousses d'ail

5 boites de conserves de tomates entières pelées (ELVEA... Le top!)

2 briques de Passata ELVEA (ou autre, hein, c'est bon, respirez...)

1 cuill à soupe de sirop d'érable (ou cassonade brune)

Du basilic frais

De l'huile d'olive, fleur de sel, poivre du moulin

 

 

 

Ok... Tout va bien, c'est hyper simple, vous allez voir. Dans une grande poele, faites chauffer au maximum une belle lampée d'huile d'olive et la moitié votre pot de pesto. Quand le pesto fristouille, ajoutez-y le boeuf haché et les lardons. Faites BIEN dorer et émiettant le boeuf et en mélangeant. Quand le viande est bien colorée, ajoutez beaucoup de poivre et versez votre verre de Whisky. Laissez gentillement réduire à feu doux. Quand tout le liquide est absorbé, réservez de côté!

 

Facile, jusque là!

 

Un peu de préparation maintenant... Pelez et émincez votre oignon rouge et l'ail. Epluchez et détaillez en petits cubes vos carottes... Mais sans vous prendre la tête!!! Vous pouvez le faire pendant que le whisky fait tremmmmpette avec votre boeuf...

Dans votre graaaaande casserole, faites chauffer à feu doux une autre belle lampée d'huile d'olive et l'autre moitié du pot de pesto. Ajoutez l'oignon, l'ail et les carottes, tournez régulièrement jusqu'à ce que l'oignon soit translucide et moelleux. Ajoutez alors la préparation boeuf/lardons et mélangez bien le tout. Ajoutez encore toutes les tomates (pelées et passata) et le sirop d'érable. Amenez une petite minute à ébullition, réduisez sur feu faible afin de laisser buller tout tout doucement. Cela ne doit plus bouillir. Juste, bulleter légèrement (je sais, je sais, ce mot n'existe pas... Mais vous comprenez le concept, non? Ce qui fait du mot bulleter un mot efficace qui aurait du être inventé!).

 

Voilàààààààà!!!! Vous avez terminé. Maintenant, vous laissez donc "bulleter" durant DES HEURES!! Oui, j'ai dit DES HEURES. 2 - 3 heures, c'est le minimum pour que la sauce et toutes les saveux se lient bien. Pour que la viande devienne moelleuse et délicieuse. Bien sûr, salez et poivrez encore selon votre gout. Vous devez obtenir une consistance épaisse... Fuyez les "plotch" de viande qui flottent dans un marécage tomateux. Quand la cuisson est terminée, vous retirez du feu et ajoutez ,seulement alors, les feuilles de basilic entières. Il vous reste à laisser refroidir. Pour congeler, je compte 1 louche et demi par personne. Donc, si vous êtes 4, congelez des Tupperware de 6 louches par exemple... 

 

Et bien sur... A servir avec un délicieux parmesan frais.... J'espère qu'elle vous plaira... Dans cette sauce, il ya vraiment tout mon coeur, des tentatives, des échecs, des chouettes découvertes... Bref... tout moi, quoi!!!

 

Repost 0
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 18:32

Ma petite famille toute entière est immense fan des patates douces. Nous en mangeons régulièrement à toutes les sauces en remplacement des pommes de terre traditionnelles... Et lors d'une petite papotte toute récente entre filles, je découvre que beaucoup n'osent pas vraiment tenter les ce délice.

 

Alors voici une des mes petites recettes préférées. Sincèrement, ce n'est pas une recette pour les enfants, elle est assez épicée! Mais rien ne va mieux avec ce cocktail d'épices que les patates douces... Ne craignez rien et lancez vous! Cette recette est hyper simple, rapide et accompagne à merveille un simple morceaux de viande et une belle salade... J'espère vraiment que vous oserez... N'est-ce pas mes petites collègues? ;o)

 

sweet-pot.JPG

 

Donc, pour 2 personnes, il vous faudra:

 

4 belles patates douces

3 cuillères à soupe d'huile d'olive

2 cuillères à soupe de cassonade foncée

1 cuillère à soupe de cannelle

1 BEEEEELLE cuillère à soupe de paprika fort (bien bombée)

1 cuillère à café d'ail en poudre

1/2 cube de bouillon de poule (dégraissé si possible)

Du poivre noir du moulin

2 belles pincées de fleur de sel

 

 

Bon, vous allez voir, on peut difficilement faire plus simple. Préchauffez votre four à 220°.

Pelez et coupez les patates douces en cubes d'environ 2cm de côté (cool, sur les cubes, ce n'est pas une science...).

 

Dans un plat allant au four, versez les patates et ajoutez tous les ingrédients en mélangeant bien (émiettes le cube de bouillon de poule en poudre). Alors, concernant le poivre, c'est vraiment à votre gout... Mais n'hésitez pas à y aller "plus franchement" que d'habitude. Les patates douces rendent tout un peu moins "piquant".

 

Enfournez votre plat pour 25-30 minutes. Mélangez régulièrement après le premier 1/4 d'heure. Vos patates doivent être bien moelleuses et légèrement dorées. Et voilà! C'est déjà fini!!! C'est un total délice!!!

 

Vraiment, à tous ceux qui découvrent les patates douces... Dites-moi ce que vous en avez pensez!!!!

 

Bonne découverte!

Repost 0
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 10:32

Alors là, mesdames, je m'adresse à toutes les femmes de la planète, fan comme moi, de notre série "SEX AND THE CITY"!

Pour les autres et les gourmands, merci de patienter quelques instants, nous allons nous recueillir ensemble quelques instants... Si vous êtes très impatients, la recette est juste un peu plus bas...

 

Lors de notre très récent voyage de noces, gentil-chéri-mari-de-moi a accepté de me suivre courageusement jusqu'à un éloigné quartier de l'Upper West Side de New York, pour me permettre de découvrir, le coeur palpitant la très célèbre (les non-fan me prennent officiellement pour une tarée) MAGNIOLIA BAKERY!! Nous avons toutes en tête les images de Carrie, Charlotte, Miranda et Samantha dévorant de magnifiques cupcakes en se léchant le bout des doigts... magnoliacarrie

 

C'est donc au bout d'une longue et très chic avenue New Yorkaise que j'ai soudain vu apparaitre le Graal... La MAGNIOLIA BAKERY, la vraie, la (presque) unique... Le souffle coupé, les jambes se dérobant sous moi, le coeur palpitant, j'ai poussé la porte de l'antre de toutes les antres du cupcake, du brownie, du cookie, de la sucrerie honteuse et insensée!

 

197196 185847204790922 100000969316218 401706 1193460 n

 

Et là, mesdames, mes amies, mes soeurs de sang et de Sex and the City ( ça y est, les non-fans viennent d'appeler les secours... Tenez bon, la recette arrive...), il n'y a plus de mots... Seule une photo peut parler....

 

199194_185847234790919_100000969316218_401707_7224064_n.jpg

 

 

Et ce n'est encore qu'une mince brochette de toutes les merveilles sucrée que nous avont découvert... Ce fut un vrai challenge que de choisir LE cupcake que j'allais déguster, CELUI qui allait enfin donner sa 3eme dimension à ces images dévorées des yeux jusque là... Mon choix s'est finalement arrêté sur un Chocolate truffle cupcake.... Et là... reprendre la ballade jusqu'à Central Cark... Nous assoir sur un banc au soleil... Sortir le précieux petit trésor de sa belle boite en carton (sans déconner, mêmes les boites sont belles) et le déguster comme il le mérite... Pendant quelques secondes, j'étais Carrie, Charlotte et les autres, dévorant et léchant le bout de mes doigts dans la plus belle ville du monde...

 

Mais, et là ça y est, les gourmands peuvent se réveiller, nous en venons au coeur du sujet... Ce que je ne vous ai pas encore dit, c'est qu'au moment de payer notre cupcake, mes yeux lasers (si, si, en matière de cuisine et de shopping, j'ai des yeux lasers) ont repérés au loin, LE.... livre de cuisine de la MAGNIOLIA BAKERY. Alors, évidemment, d'un regard j'ai supplié gentil-mari-de-moi qui me l'a offert avec plaisir...

 

Ce qui me permet, aujourd'hui, de partager avec vous ma première recette issue de ce bouquin... et comme exulté plus haut:"J'aurai pu y bosser à la Magniolia Bakery!!!!" 

 

La recette du jour est donc:

 

"Fudge Brownies with white chocolate, toffee and pecans" autrement dit: "BROWNIES AUX PEPITES DE CHOCOLAT BLANC, CARAMEL ET NOIX DE PECAN"

 

Une tuerie, un délice, mais soyons clairs, une bombe calorique! Je vous livre la recette ici... Et vraiment, c'est à la portée de toutes les patissières...

 

A l'attaque!! Pour 16 petits Brownies:

 

60g de farine

1 cuillère à café de levure chimique

1 belle pincée de sel

170g de chocolat noir

120g de beurre

50g de sucre blanc

3 oeufs à température ambiante

1 cuillère à soupe d'extrait de vanille

45g de pépites au caramel (je m'explique. Si vous connaissez de supers caramels MOUS, il suffit de les découper au couteau en grosses pépites, dans le cas contraire, faites la même chose avec des Mars, c'est parfait!)

45g de noix de pécans un peu concassées (ou des noix toutes simples si vous n'en trouvez pas)

90g de grosses pépites de chocolat blanc (je vous conseille le Galak, les tablettes sont toutes fines et donc très faciles à réduire en grosses pépites au couteau)

 

Préchauffez votre four à 180°.

 

Dans un saladier, mélangez la farine, la levure et le sel. Laissez ce plat de côté.

 

Dans un tout petit poelon, faites fondre à feu tout doux le beurre et le chocolat noir en remuant assez régulièrement jusqu'à ce que ce soit tout juste fondu. Attention, le feu vraiment au plus faible... Laissez refroidir pendant environ 10 minutes, le temps de découper vos pépites.

 

Maintenant, versez le chocolat fondu dans un grand plat creux et ajoutez-y le sucre, les oeufs et le vanille en mélangeant bien. Ajoutez enfin votre mélange de farine mis de côté au début. C'est prêt!!! Super facile, non?

 

Versez le mélange dans votre moule à Brownies (un plat à gratin fera l'affaire), surtout pas en silicone, un vrai, dur, bien beurré et fariné ou chemisé de papier cuisson. L'essentiel est que votre brownie fasse environ 3 cm d'épaisseur. Parsemez sur le dessus vos pépites de caramel et les noix. SURTOUT PAS LE CHOCOLAT BLANC. C'est pour plus tard...

 

Enfournez et laissez cuire environ 25 minutes. Une pique plantée au millieu doit ressortir "pas parfaitement propre'.

 

Laissez refroidir sans démouler environ 15 minutes et puis, seulement, parsemez vos pépites de chocolat blanc. Elle vont légèrement fondre sur le dessous pour "attacher" aux browies et créer une délicieuse coque fondante...

 

Et là, il reste le plus dur à faire... SANS le démouler, il faut laisser refroidir totalement... Il y en a pour quelques heures... dur dur... Enfin, découpez en petits carrés, et.... DEVOREZ!!! C'est un pur délice d'indécence... Tout ce que nous, les folles de Sex and the city, nous aimons....

 

Mais je crois, sans m'avancer,... Que les non-fan devraient aimer aussi...

 

DSC02616.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 17:47

Héééé oui, nous avons l'énorme chance de rentrer tout juste de New York!! Haaaa, quel bonheur, allégresse, allégresse! Et contrairement aux idées reçues, ce fût également un séjour de grands moments de plaisirs gastronomiques! Des gouts, des saveurs différentes... Et une foule de nouvelles idées pour moi!!! Alors, voici ma première tentative de reproduction... Le challenge était important, puisqu'il s'agissait de refaire à mari-de-moi un "accompagnement" mangé au restaurant dont le propriétaire n'est autre que l'idole de sa vie, j'ai nommé: Michael Jordan.

Mais, Késako "Hashbrown potatoes pie"???? Hahaaaaaa... Je m'explique... Des Hashbrown, sont une "sorte" de patates, servies souvent au petit déj en accompagnement de leurs célèbres omelettes ou oeufs brouillés divers et variés... C'est un délice pour qui ne se rebiffe pas devant cette idée de grand matin! Mais la "Hashbrown potatoes pie", est une version légèrement différente de cet accompagnement, transformé en "gateau de pommes terre" croustillant sur le dessus et moelleux dedans. Difficile de le décrire mieux... Je vous sugère de tester. Cela demande un peu de travail, mais vraiment rien de compliqué. Alors, vous vous lancez avec moi dans une belle surprise à l'américaine?

 

 

 DSC02606

Pour 2 parents affamés et 2 enfants gourmands:

 

1,2 kg de pommes de terre pelées

1 cuillère à soupe thym (frais c'est mieux, sec c'est bien!)

Du beurre salé (je vous fait encore la pub de la motte de beurre président?)

Huile d'olive

1 oeuf légèrement battu

 

 

Tout d'abord, faites cuires vos pommes de terre comme si vous vouliez réaliser une purée toute simple. Beaucoup d'eau salée, on fait bouillir jusqu'à ce que les pommes de terre soient ultra-moelleuses. Egouttez les au maximum en les secouant bien.

 

Si vous avez une poele avec un manche amovible, vous n'aurez besoin que d'elle. Dans le cas contraire, pas de souci! Vous allez faire toute la préparation dans une poele "classique" et puis transvaser dans un moule rond, ou un plat à gratin, etc etc...

 

On attaque! Dans votre poele, faites fondre 1 belle cuillère à soupe de beurre et la même quantité d'huile d'olive à feu assez fort. Dès que cela fristouille versez directement les pommes de terre bien égouttées dedans. Ajoutez le thym. Ensuite, la technique est simple: Avec une cuillère en bois, mélangez/écrasez vos pommes de terre pour obtenir la consistance d'une semi-purée... Les pommes de terre doivent être écrasées grossièrement par endroit... Mais conservez également des morceaux entiers. Comme pour la technique de la purée, ajoutez des noix de beurre selon votre gout pour obtenir une belle onctuosité. Vos pommes de terres doivent BIEN dorer, avoir des zones vraiment très très brunes. Quand la couleur vous semble belle, stoppez le feu et ajoutez l'oeuf battu pour apporter du liant. Mélanger rapidement! Goutez et assaisonnez selon votre gout.

 

Maintenant, soit vous pouvez enlever le manche de votre poele et elle ira directement au four, ou alors, vous transvasez votre préparation tout simplement dans un plat adapté.

 

Durant l'apéro, préchauffez votre four à 200C°....

 

Enfournez dans le four chaud et laissez cuire jusqu'à ce que le dessus soit bien doré. Il ne reste plus qu'à servir et déguster. Le dessus est bien croustillant et l'intérieur de votre plat est moelleux et fondant... Un délice!! Alors, oui, ce n'est pas de la haute gastronomie Fransssssaizzz... Mais c'est tellement bon... Que demander de plus?

 

 

 

Repost 0
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 17:28

Non,non,non, ne vous effrayez pas devant l'intitulé de la recette. Encore une fois, ma devise s'applique totalement... Tout con, tout bon!!! Et vraiment, elle est conne mais bonne (voir délicieuuuuuuzzzz) cette recette! Ne craignez pas le côté sucré-salé, l'apport du miel est vraiment subtil. La présentation est vraiment belle et appétissante. Cette dégustation devrait vous valoir quelques applaudissements! On foooooonce!!!

 

DSC02610.JPG

 

Pour 4 mangeurs de légumes, il vous faut:

 

500g de haricots verts FRAIS (Alors là, nous n'allons pas nous fâcher, n'est-ce pas? Mais VRAIMENT, les haricots verts en boite, c'est juste infâme et réservé aux mauvaises cantines scolaires! Les haricots surgelés, eux, sont acceptables)

3 cuillères à soupe de noix de cajou (On en trouve partout maintenant. Des pécans seraient délicieuses aussi!)

1 cuillère à soupe de beurre

1 cuillère à soupe de miel

Poivre du moulin, fleur de sel

 

 

Dans une grande casserole, faites cuire vos haricots verts dans l'eau bouillante salée (ou encore à la vapeur si vous êtes équipées). Ils doivent être juste croquants.

Pendant ce temps, faites fondre le beurre dans une poele jusqu'à ce qu'il fristouille allègrement. Ajoutez-y les noix de pécan et laissez les colorer à feu doux. Dès qu'elles prennent une jolie couleur, ajoutez le miel, sel,poivre et tournez pour bien enrober le tout. Coupez le feu et laissez en attente.

Dès que vos haricots sont cuits (Et non pas les carottes... Warf Warf Warf, ce que je suis drôle!), égouttez-les bien et versez-les dans la poele avec le mélange beurre/noix. Il ne vous reste plus qu'à assaisonner, bien mélanger le tout et... Servir!!! Difficile de faire plus facile, n'est-ce pas? C'est un délice testé et approuvé même par les enfants qui réclament les noix restées dans le fond de la poele!!!!

 

Bon appétit!

Repost 0
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 21:28

Ha, là NON! Je dis Non!!! Votre humble serviteuse (Ben... Moi!) passe une douce soirée devant l'émission culinaire vedette de notre fière télé nationale francophone quand soudainement... Que vois-je?! La page de pub!!! Hahahaaaa, je vous entends déjà me dire "rien de dramatique, respiiiire"... Mais ce n'est pas si simple... Voilà qu'au milieu de cette émission "Comme un chef" où on nous vante la haute gastronomie... La première pub... est... une pub... Pour les gateaux "plus qu'à cuire" du Dr Oetker!!!! Ha, mais de qui se moque-t-on???? Ne vous méprenez pas, je n'ai rien de personnel contre ce brave docteur Oetker. J'aime bien  les docteurs en général... Mais là, non, c'est trop pour moi!!! J'enrage, je me révolte! Non aux préparations à gateaux! Non, non, non! N'écoutant que mon courage, je me suis donc levée, dirigée vers ma cuisine, torchon en main... Prête à me prouver à moi même (je n'ai pas de public ce soir) que, si, on peut faire de bons ptits gâteaux, vite fait, bien fait, délicieux!!! Collègues-amis-de-moi-qui-me-lisez, ne prévoyez pas de dessert pour demain au bureau...

 

cookies.jpg

 

Alors, pour réaliser environ 18 de ces cookies divins, sortez de vos placards:

 

115g de beurre à température ambiante

110g de cassonade

50g de sucre blanc

1 gros oeuf

1 cuill à café d'extrait de vanille

130g de farine

30g de cacao en poudre non sucré (style Kwatta)

1/2 cuill à café de levure en poudre

1 pincée de sel

250g de chocolat blanc cassé-mains en grosses pépites

 

Allez, on attaque, c'est hyper facile. Dans quelques minutes votre cuisine sentira divinement bon et vous serez la reine de toutes les reines aux yeux de vos enfants!!!

 

Préchauffez le four à 170°C et sortez les 2 lèches-frites que vous tapissez de papier cuisson.

 

Dans un grand saladier, battez au fouet électrique le beurre mou avec les deux sucres pendant environ 2 minutes. Le mélange doit devenir tout léger. Ajoutez l'oeuf et la vanille et battez (toujours électrique) juste assez pour que ce soit bien homogène. Pas plus. Dans un autre plat mélangez tous les ingrédients secs: le cacao, la farine, la levure et la pincée de sel. Ajoutez ce mélange sec au premier et mélangez bien à la cuillère en bois. Terminez en ajoutant vos grosses pépites de chocolat blanc... Et ça y est!!! C'est déjà prêt!!

 

A l'aide de deux cuillères à soupe, façonnez des boulettes de pâte d'environ la taille d'1/2 cuillère. Disposez-les sur le papier cuisson en les espaçant suffisament. Voilà, le seul point UN PEU technique arrive... La cuisson. Enfournez et comptez ENVIRON 8-10 minutes (ça dépend des fours)... Mais le plus simple, c'est de toucher vos cookies. Le bord du bord (la tranche) doit sembler déjà un peu sec. Par contre, le centre doit être TRES mou. C'est simple si vous vous dites:"Mais elle est tarée! Ils sont pas cuits ces cookies!"... C'est que c'est bon! Légèrement sec sur les bords, mou et pas cuit au centre.

 

Sortez votre lèche-frite du four et laissez reposer au moins 15 minutes. Ensuite, récupérez vos cookies délicatement. Vous allez voir, c'est bluffant, ils sont cuits, moelleux, fondant au coeur... Le plus difficile? Attendre qu'ils refroidissent pour les dévorer!!! Attention... Il y a un grand risque d'addiction!!!  Régalez-vous!

Haaaaa, c'est bon de pousser une petite gueulante de temps en temps... Promis? Prochaine fois que vous pensez acheter un monstrueux mélange "presque-prêt" ou d'horribles cookies de supermarché, retenez votre respiration et repensez à cette recette... Vous y reviendrez.... ;o)

Repost 0
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 20:45

Voilà encore une recette tellement facile que vous ne trouverez aucun argument pour ne pas la tester... A part, bien sûr, si vous n'appréciez pas le roquefort... Parce que c'est carrément roquefort, mais carrément bon et carrément une façon différente de manger des brocolis... Il faut bien dire qu'ils ont rarement bonne publicité, alors qu'ils peuvent être si bons! Donc, que les fans de fromage bleu se lancent. Plus d'excuse pour ne pas manger de légumes!!

 

Pour 4 bons appétits, munissez vous de ...

 

1 kg de brocolis (2 pieds,il vous en restera environ 500g après avoir coupé les bouquets)

20 cl de crème épaisse

20 cl de lait

1 jaune d'oeuf

100g de roquefort

Sel, poivre du moulin

 

Préchauffez votre four à 180C°.

 

Tout d'abord, faites cuire vos brocolis dans l'eau bouillante salée ou à la vapeur. Surtout ne pas trop les cuire! Ils doivent rester légèrement croquants.  Egouttez les bien.

 

Voilà, sans déconner (Oups... Je ne trouve pas de mots plus adaptés), vous venez de faire le plus dur!!! Ca devrait aller, non?

 

Dans un gros bol ou un saladier, mélangez la crème, le lait, le jaune d'oeuf et le roquefort émietté.

Versez ce mélange sur les brocolis dans un plat à gratin et mélangez bien le tout délicatement. Goutez et assaisonnez selon votre gout.

Il vous reste à enfourner pour environ 30 minutes. Et c'est déjà fini!!!  Surveillez la fin de la cuisson afin que le gratin dore légèrement, mais sans cramer!

 

Encore une fois, cette recette est d'une facilité déconcertante et peut être prête à l'avance. Il vous reste à enfourner 1/2 heure avant de faire passer vos invités à table. Vous pouvez déposer le gratin tel quel au milieu de vos convives, ou encore prévoir des petits gratins individuels dans ces mini-cassolettes "à la mode". Tout est possible!

 

 

Repost 0
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 20:08

Envie d'une petite entrée hyper trop facile super easy comme tout ??? Une petite entrée qui épate un maximum vos invités?? Super différente et surprenante?? Vous êtes à la bonne adresse! Cette tatin aux chicons, servie avec des batonnets de foie gras va totalement époustoufler les plus tatillons... Promis! Dégustation testée et approuvée par de fins gastronomes habitués aux meilleurs restaurants! Et j'ai quand même marqué des points!

 

 

Lancez-vous et vous ne regretterez pas... Encore une fois, tout peut être prêt à l'avance et il ne vous restera qu'à enfourner et dresser (un tout chti peu) au moment de passer à table.

 

On y va! Pour 6 adultes il vous faut:

 

1 rouleau de pâte feuilletée

6 chicons de belle taille et de bonne qualité

2 cuill à soupe de sirop d'érable (ou cassonade)

2 cuill à soupe de beurre

Sel, poivre

3 tranches de foie gras

 

Saisissez-vous de vos chicons, coupez le "cul-amer-pas-trop-bon" et enlever les quelques feuilles extérieures moins jolies. Ensuite, coupez en 2 vos chicons dans le sens de la longueur!

 

Dans 1 grande poele, faites fondre tout doucement le beurre avec le sirop d'érable. Dès que le beurre est  fondu, mélangez bien et augmentez légèrement le feu. Couchez vos chicons dans le beurre au sirop d'érable, côté coupé dans la poele. Laissez chauffer, mais ne vous éloignez pas!!! Dès que le beurre bruni et fait des bulles autour de vos chicons, il va falloir agir! DSC02224

 

 

Baissez le feu sur tout tout touuuuuuut douuuuux... Vraiment tout doux... Et versez 1/2 verre d'eau dans la poele. Couvrez et laissez cuire environ 15 minutes. Une pointe de couteau doit entrer facilement dans le chicon et le côté posé contre la pele doit être joliment coloré... Comme ça:

 

DSC02231

 

Enlevez délicatement vos chicons de la poele et déposez-les sur du papier absorbant. Il est très important de bien les laisser égouter pour que votre tatin ne soit pas tout mollassone. C'est paaaaa bon, ça!

 

Voilà, c'était déjà pas très compliqué jusque là, et pourtant, il reste le plus simple! Promis! Prenez un moule à tarte, surtout pas en silicone, mais un bon vieux moule à tarte "comme dans l'temps"! Beurrez ce moule comme jamais! Vous devez vous voir grossir à vue d'oeil rien qu'en graissant le moule... Non, non, non, je n'ai pas dit que cette recette est légère, je n'oserais pas!

 

Dernière ligne droite.... Déposez joliment vos 1/2 chicons bien colorés dans le fond du plat à tarte, coté coupé vers la bas. Déroulez votre pâte feuilletée et recouvrez vos chicons. De vos jolies petites mains propres, rentrez bien les bords de la pâte à l'INTERIEUR du moule tout en poussant délicatement les chicons vers le centre pour les serrer.

 

Vous pouvez laisser au repos jusqu'à l'arrivée de vos invités. Durant l'apéro, préchauffez votre four à 200°C et enfournez environ 20 minute avant de passer à table. Vous avez compris, cela va cuire 20 minutes. Encore une fois, ne vous éloignez pas trop et surveillez la couleur de votre pâte feuilletée. Elle doit être bien dorée, mais pas cramée! Pendant la cuisson, sortez vos tranches de foie gras du frigo. Découpez-les en deux, puis en jolis batonnets (encore en 2 ou en 3).

 

Dès que vous sortez votre tatin du four, retournez la sur un plat, découpez-la en 6 parts et disposez joliment vos batonnets de foie gras. Il ne reste plus qu'à servir et déguster!!!! Le côté sucré/amer de la tatin se marie à ravir avec le foie gras. Et c'est tellement plus original que le traditionnel toast!!!

 

Osez, lancez-vous, parole de moi, (pour ce que ça vaut), vous ne serez QUE ravis!!!

 

DSC02235

 

Repost 0
5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 11:22

Music-on-Beale-Street-Memphis_Tennessee.jpg

Il y a déjà 15 ans.... GRRRMMMMPPPPPHHHHFFFF! Je vieillis... J'ai eu la chance de passer quelques jours dans le Tennesse... Pourquoi le Tennessee? Passssske! Posez pas de questions! Mouai... ok ok... J'étais à Memphis pour être plus précise.... Pourquoi Memphis? Passsske! Ok ok, j'avoue... J'étais à Memphis pour visiter le temple de tous les temples... J'ai nommé, Graceland, le temple,... non! Pardon! La maison d'Elvis Presley! Ben oui... J'assume, j'assume... ;o)

 

Bref, ce voyage fut également pour moi l'occasion de découvrir des façons différentes de cuisiner certaines recettes qui sont chez nous des "traditonnelles". L'une de mes plus grandes découvertes à certainement été cette sauce à mi-chemin entre le traditionnel chili mexicain et une bonne vieille bolo. En effet, dans le Tennessee, le chili con carne ne contient pas les haricots rouges. Ils sont servis à part et sont franchement facultatif. La sauce est légèrement fumée (c'est quand même le pays de la sauce barbecue) et, bien que franchement relevée, presque douce. Bref, un délice.

 

Hier soir, suite à une discussion avec charmante-nouvelle-collègue-de-moi-qui-se-reconnaitra (elle pense que j'ai le même style littéraire que Fielding, pensez si elle est charmante à mes yeux!) j'ai décidé de tenter d'approcher de cette délicieuse sauce en la modifiant légèrement afin de la servir avec des pâtes. Vous vous souvenez? Le vendredi soir, chez nous, c'est la soirée des enfants.. Pâtes et DVD familial...

 

Voilà, après cette loooongue introduction, c'est en me gonflant d'une certaine fierté que je vous annonce que j'ai dépassé toutes mes espérances. Non seulement j'ai atteint mon objectif, mais en plus, cette sauce était un délice et tellement facile à préparer. J'ai évidemment fortement diminué la présence de piment, mais si vous servez ces pâtes à des adultes, n'hésitez pas à en ajouter!!!

 

Bref, passons aux choses sérieuses et... Cuisinons!

 

Pour 2 parents affamés et 2 enfants fin prêts devant les pâtes du vendredi soir, il vous faudra:

 

500g de pâtes "coquillages", des conchiglie rigatte (toutes autres pâtes feront l'affaire, mais cette sauce convient particulièrement bien à la forme de ces pâtes)

200g de lardons fumés (pas les lardons allumettes)

1 oignon rouge bien coupé petit-petit

1 cuillère à soupe de cassonade

400g de petits pois surgelés

500g de boeuf haché

1 brique de passate (sauce tomates) environ 350ml

1 boites de Cubetti de tomates de la marque Elvea à l'ail (évidemment, n'importe quels cubes de tomates feront l'affaire, mais cette marque se trouve partout)

10 cl de Whisky

Huile d'olive, sel, poivre

 

 

Encore une fois cette recette est super izzzzzzi et rapide. On attaque!

 

Dans une grande Poële, versez un filet d'huile d'olive que vous chauffez à feu doux. Ajoutez les lardons et laissez les cuire, seuls, jusqu'à ce qu'il commence à dorer (environ 10 minutes). Dès qu'ils prennent une belle couleur, ajoutez l'oignon rouge haché, les petits pois surgelés et la cuillère à soupe de cassonade. Montez le feu au maximum et faites revenir en tournant sans arrêt jusqu'à ce que tous les ingrédients prennent une jolie couleur (encore environ 10 minutes). Vider le mélange dans un plat et réservez.

Dans la même poële, remettez un filet d'huile d'olive, laissez au feu le plus fort et ajoutez le boeuf haché. Ne l'assaisonnez pas encore! Faites dorer la viande en remuant. Dès qu'elle est prête, ajoutez du sel et du poivre selon votre goût et versez dans la poële la première préparation au lardons. Baissez le feu au maximum et mélangez bien pour harmoniser les saveurs.

Maintenant ajoutez les deux sortes de tomates (la sauce et les cubettis) et le whisky. Mélangez et laissez buller sur le feu le plus faible pendant que vous cuisez vos pâtes.

 

Voilàààààà! Vous avez compris, il ne vous reste qu'à finaliser la cuisson des pâtes et à en servir de belles assiettes avec une belle dose de sauce sur le dessus. Je vous conseille de servir ce plat avec, à table, du parmesan fraîchement rapé à volonté. Cela se marie parfaitement.

 

Le mélange des lardons, de la cassonade et la touche de Whisky donne vraiment à cette sauce ce petit gout "fumé / cow boy" d'une bonne sauce Barbecue! C'est un délice! Et comme elle est douce, elle plait vraiment aux enfants! En tout cas, mes petits monstres ont dévoré silencieusement!!! Même mari-de-moi s'est exprimé sur ce plat en le trouvant "vraiment très très bon"!!! Waouwwwww!!!

 

J'espère que ce twist un peu fou vous plaira... Mais pour ça, il faut d'abord l'essayer! Foncez!

 

 

 

 

Repost 0
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 20:28

Alors, là, mesdames et messieurs, mon heure de gloire à sonné, mon grand moment, est pour ce soir, mon grand jour... Tadaaaaaa... Qu'il soit dit que c'est aujourd'hui!!!! Rhaaaaaaa!!! Hoooo... Bonheur, extase, jubilation! Je suis venue, j'ai vu, et j'ai vaincu.... Les roulés à la cannelle de ce magnifique pays si froid... Du pays de petite-soeur-adorée-de-moi... J'ai nommé la Suéde!!!

 

DSC02221

 

Bon, je reprends mon souffle et je m'explique... Les plus assidus d'entre vous savent déjà que si ce blog porte ce doux nom de "Cannelle et Compagnie", c'est essentiellement en hommage à charmant-mari-de-moi qui voue un culte sans limite à cette incroyable épice depuis notre voyage en Jamaique, île où la cannelle se retrouve dans la plupart des plats.

 

Dernièrement, nous avons eu l'immense chance de passer les fêtes en Suède, dans le froid, mais le soleil! Bref, pour nous réchauffer, petite-soeurette-de-moi nous a fait découvrir un délicieuse "viennoiserie" suédoise (et un peu américaine aussi), un petit régal sucré... J'ai nommé: Les roulés à la cannelle.... Et bien entendu, chéri-de-moi est tombé follement amoureux, non pas de ma soeur (ça me ferait nettement moins rigoler), mais bien des "Cinnamon rolls" en VO dans le texte. Je ne suis pas femme à ne pas relever un défi. Celui-ci étant de taille vous m'excuserez, il m'a fallu 1 mois pour trouver une recette le plus proche possible, que je la retourne, la chatouille et la gratouille... Avant de me lancer ce week end et de...... Tadaaaaaaaa... Transformer l'essai! Trop contente et trop fière je suis! Alors, oui, on va pas se mentir, ça demande un peu plus de boulot que les recettes que je vous propose habituellement. Mais quelle fierté de servir VOS viennoiseries, VOS roulés à la cannelle tout frais! De plus, ils resteront moelleux jusqu'à 48 heures si vous les conservez bien à l'abri.... Alors, quand vous avez une belle après-midi de tranquilité, lancez-vous et épatez votre petite famille! Résultat garanti!!

 

Ne reculez pas, foncez!! D'abord, un peu de shopping pour réaliser 12 roulés à la cannelle:

 

Du lait entier (l'équivalent d'1/2 mug)

1/4 de mug de beurre

1/2 mug d'eau

4 cuillères à café de levure en poudre

1/2 cup de sucre blanc

1/2 cuillère à café de sel

1 gros oeuf

3 mugs de farine (si possible froment, mais une autre fera l'affaire)

1 belle cuillère à café de cannelle (ou le double si vous êtes ultra fan)

1 mug de cassonade foncée

Encore 1/4 de cup de beurre mou

1 paquet de sucre impalpable

 

 

Bon, on prend une grande respiration et on se lance. J'ai dit un peu plus de boulot, mais pas forcément très compliqué... Promis!

 

Prenez un petit poelon et faites-y chauffer le 1/2 mug de lait jusqu'aux premières petites bulles. Enlevez alors du feu, ajoutez le 1/4 de mug de beurre et tournez jusqu'à ce qu'il soit totalement fondu. Ajoutez l'eau et laissez de côté... Voilà, jusque là, tout va bien, hein?

 

Ici, on se concentre...Un peu... Dans un grand saladier, cul de poule, plat creux, etc etc... Bref, ce que vous avez sous la main... Vous mettez simplement et tout en un coup: Le mélange beurre/lait + la levure + le sucre blanc + le sel + l'oeuf + 2 mugs de farine (le 3eme arrive bientôt). Hop! On plonge les mains et on mélange bien tout juqu'à ce que ce soit juste homogène. Ajoutez ensuite le dernier mug de farine et continuer de pétrir. Quand tout est bien homogène, mettez au frigo 10 minutes. Vous suivez toujours? Bon, on va augmenter le niveau de concentration...

 

Sortez votre pâte du frigo et farinez votre plan de travail. Biiiieeeeennnn fariné. On prend la pête qui est relativement collante et on va la pétrir environ 10 minutes... Wouaw... Oui, je sais.... Mais un peu de muscu, c'est bien aussi, non? On pétrit, on pétrit en ajoutant un peu de farine si nécessaire. Au bout de 10 minutes, vous obtenez une belle pâte assez élastique. Allez Hop! Retour dans le saladier et au frigo encore 10 minutes.... Voilààààà... Perso, je trouve que le plus dur est passé. Reste la partie la plus salissante... Et suivez mon conseil... Je l'ai fait quand mari-de-moi était hors de la maison ;o)... Histoire de sauver mon couple... Vous trouverez ici tout en bas une photo de mon chantier.... ;o)

 

Bien, on s'y remet. Pendant que la pâte prend le frais, mélangez dans un bol la cassonade et la cannelle. Mettez le beurre mou à fondre au micro-ondes. Et allez rechercher votre pâte.... Je vous préviens, vous allez faire des crasses... Allez, je vous offre la photo pour vous déculpabiliser:

DSC02219

 

Ca va mieux...? Bon, On prend sa grosse boule de pâte et on la divise en deux. Avec votre rouleau à patisserie préféré (une bouteille de vin sera top aussi) et sur votre plan de travail méga-fariné, transformez vos 2 boules de pâte en 2 rectangles d'environ 10cm sur 15cm. Bon, vous prenez pas le chou non plus, c'est approximatif. La pâte étant assez élastique, va falloir user de l'huile de coude et n'hésitez pas à ajoutez de la farine si elle est encore trop collante. Ca y est ? Respirez... Ca redevient hyper facile... Hyper salissant, mais hyper facile...

 

Sur chaque rectangle, étaler le mélange cassonade/cannelle et arrosez de beurre. Ensuite, vous roulez les grands rectangles de pâte, pas trop serré. Ca va couler de partout, c'est normal... ;O). Vous obtenez donc deux longs rouleaux de 15 cm... à couper en 6 petits roulés à la cannelle.

 

Vous les posez comme ceci dans un grand plat ou sur la plaque du four couvert de papier cuisson en laissant suffisament de place pour les laisser doubler de volume:

 

DSC02218.JPG

Ca donne déjà envie, hein... :O)


 

Maintenant, il va falloir être patient... Et faire le nettoyage... Donc, on recouvre son plat d'un essuie (propre, ben oui), on le pose dans une pièce à l'abri des courants d'air et on laisse poser 2 heures. Si si si... Patiennnnssssss....

Au bout de deux heures, vos roulés auront doublés.

 

Préchauffez votre four à 190° et enfournez vos roulés, dans le bas du four. Laissez cuire 20/25 minutes en surveillant sur la fin... Laissez cuire jusqu'à ce qu'il soit joliment dorés. Sortez-les du four et laissez-les dans le plat.

 

La touche finale: Dans un bol, versez 6 à 7 belles cuillères à soupe de sucre impalpable et ajoutez des cuillères à soupe d'eau, l'une après l'autre. Surtout pas trop! Très vite, vous obtiendrez une pâte liquide et blanche. Cela doit rester assez épais (un peu comme une crème liquide).Vous la versez simplement sur vos roulés encore chaud et laissez refroidir (si vous n'en avez pas assez, recommencez le mélange une seconde fois).

 

Caaaaa y est!!! Vous avez fini, bravo!!! Dégustez ces merveilles et profitez! Cette recette ne respecte peut-être pas "les règles de l'art"... Mais elle fonctionne!!! Vraiment, tentez le coup... Et Chéri-de-moi, si tu lis ceci et que tu as vu la photo plus haut... Souris, respire, j'ai tout nettoyé, hein... Tu reprendras bien un petit roulé à la cannelle? ;O)

 

DSC02222.JPG

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de cannelleetcompagnie.over-blog.com
  • Le blog de cannelleetcompagnie.over-blog.com
  • : Astuces cuisines, idées nouvelles créatives pour les mamans qui bossent et n'ont pas toujours le temps!
  • Contact

Recherchez Une Recette Sur Mon Blog: