Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 15:03

Haaaa, le riz.... Un accompagnement facile, rapide, que tout le monde aime... Mais parfois un peu sèccchhhho, fadasse et banal... Alors, cette petite recette tombe à pic! Avec des ingrédients assez classiques, que nous avons régulièrement dans nos placards ou même facile à trouver au supermarché un riz blanc tout simple se transforme en un délice original et plein de saveur!

 

Nous avons eu la chance de déguster ce riz aux noix de pécan le soir de notre arrivée à New York en Février dernier. En voici la recette pondue par votre serviteur qui s'en approche fortement.

 

Pour 4 personnes:

 

2 sachet de riz (blanc, sauvage, basmati,...) = 250g

2 cubes de bouillon de poule dégraissé

2 cuil à soupe de beurre non salé

1 oignon rouge haché finement

100g de noix de pécan hachées

1 cuil à café de basilic sec

1 cuil à café de gingembre en poudre

1 cuil à café de cannelle

du poivre noir du moulin

du sel

 

Faites cuire le riz comme indiqué sur le paquet. Ne salez pas l'eau de cuisson mais ploutchez-y vos 2 cubes de bouillon.

 

Dans une poele, faites fondre le beurre à feu doux. Ajoutez-y l'oignon rouge haché, les noix de pécan, le basilic, le gingembre, la cannelle, du sel et du poivre. Laissez revenir en mélangeant régulièrement jusqu'à ce que l'oignon commence à être moelleux et à fondre. Vous allez vite constater qu'une odeur merveilleuse s'échappe de votre poele. Les épices commencent à se mélanger, les pécans chauffent.... Quel fumet!!!

 

Dès que votre riz est cuit, égouttez-le rapidement (pas trop) et ajouter le dans la poele. Faites encore chauffer un peu en touillant de façon à bien mélanger le riz avec les pécans et les épices. Voilà! C'est déjà prêt, c'est tout con, tout bon!!!! Un vrai délice! De quoi faire un accompagnement facile et rapide tout en étant original quand vous recevez!!!

 

Youhouuuu!!!!

 

DSC03069.JPG

 

Repost 0
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 11:13

Bon, avant de commencer à m'étendre sur cette nouvelle recette absolument génialissime... Oui, je sais, je vous dois de plates excuses..... Rhooooo... J'ai honte!! Voilà presque 2 mois que je n'ai rien blogué, rien partagé, honte sur moi!!! Mais que voulez-vous ma bonne dame, ceuzzze qui me connaissent mieux le savent déjà, mes mois d'été ensoleillés (oui, je déconne) ont été constitués des choses suivantes: Déménagement-rénovation du lieu + démission et nouveau boulot + adoption d'un bon gros pèpère (pas un vieil hommme!!! Un chien!) + début de construction de notre maison (non, je pose pas les briques, mais quand même) + visite en famille à 16 (!) d'un parc célèbre pour sa souris (merci papy et mamy) + voyage en Italie (ben oui quand même, vous vouliez ma mort?).

 

Bref, été fort chargé... Mais cela ne signifie pas que j'ai cessé de cuisiner!! Que nenni, vous me connaissez mieux que ça! J'ai des tas de petites notes et autres post-it colorés (mari-de-moi ne me hait pas!) qui volent partout dans ma cuisine. Ils n'attendaient qu'à être enfin organisés et illustrés sur ce blog.... Et nous y voilou!!!!

 

Revenons à nos moutons, enfin, à nos bocaux. Je vais partager avec vous une recette qui pourra ensuite en être des dizaines d'autres au gré de vos fantaisies. L'idée m'est venue lors des barbecues (pluvieux) de cet été. On apporte des salades de pâtes, des salades de riz, etc etc.. Perso, j'adore les cakes salés! Toujours délicieux, originaux, permettant des centaines de twist et s'accomodant de ce qui reste dans votre frigo. J'y ai ajouté une présentation originale et supeeeer simple à transporter! Le cake salé dans un bocal en verre (avec le couvercle, si si!). Soyons clairs, je n'ai pas inventé le concept. J'ai découvert sur internet que les épouses, les amoureuses de soldats américains envoyés au front faisaient parvenir à leurs hommes leurs gateaux préférés de cette manière en stérilisant les bocaux. Evidemment, il n'est pas nécessaire pour nous d'en faire autant! Profitons simplement de cette géniale idée pour créer un cake joli et facile à transporter. Et puis franchement, c'est plutot rigolo!!!

 

Commençons simplement par le recette de base du cake salé inratable. J'utilise TOUJOURS cette base, quelque soit le cake à réaliser. C'est un vértable jeu d'enfant, impossible de vous louper!

 

Donc, pour 1 cake (moule traditionnel ou 4 bocaux à confiture):

 

180g de farine

1 sachet de levure chimique sèche

3 gros oeufs

10cl d'huile d'arachide + 10cl de lait

Four chaud à 160°

 

Voilà, vous voulez la recette maintenant? Allez, avec l'accent bien de chez nous: Tu tapes tout dans un grand plat creux et tu touilles!!!! C'est tout!!! Plus facile, y pas!

 

Le truc après, c'est d'ajouter environ 450g de garniture à votre choix. Voici une première suggestion pour un cake à la grecque:

 

150g de tomates confites (ou sèchées à l'huile) coupées en petits morceaux

200g de petits cubes de courgettes ( que vous aurez fait revenir dans de l'huile d'olive pour qu'ils soient juste cuits, dorés)

120g de buche de chèvre émiettée

 

Une idée pour un cake à l'italienne?

 

100g de tomates séchèes coupées en gros morceaux

100g de mozzarella rapée ou en petits cubes

120g de pancetta déchiquetée ou coupée... (si vous n'en trouvez pas, une autre salaison italienne)

3 cuillères à soupe de parmesan fraîchement rapé

1 Cuillère à soupe d'épices italiennes (ou à défaut origan, basilic,...)

 

Peu importe le type de cake que vous choisirez, la procédure reste la même. Vous ajoutez votre choix de garniture à la pâte à cake et vous salez et poivrez (du bon poivre noir fraichement moulu,pitié!).

 

Ensuite, beurrez généreusement vos bocaux à confiture et remplissez-les à moitié. Surtout pas plus!!! Le cake va monter et vous devez encore pouvoir le fermer avec le couvercle!!!

 

Enfournez à 160° durant environ 25 minutes. N'oubliez pas que chaque four a ces petits caprices et donc surveillez régulièrement. Le haut de vos cakes doit être doré, un cure-dent inséré au centre ressortir propre.

 

Il ne vous reste qu'à laisser TOTALEMENT refroidir, visser le couvercle, et emmener vos petits cakes salés en pique-nique, vers un barbecue, ou au bureau!!! Chacun pourra piocher dedans à la cuillère. C'est délicieux, original, convivial.. Parfait quoi!!! 

 

Testez-les, et surtout, créez vos propres recettes sur cette base!

 

N.B: pour les puristes, cette recette dans un moule à cake traditionnel, ce sera four 210° pendant environ 50 minutes.

 

DSC03059.JPG

 

 

 

Repost 0
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 21:47

Il y a quelques jours, lors d'une de mes nombreuses pérégrinations au supermarché (un grisant voyage au Carrefour, loin de mon traditionel petit Red Market) mon regard est tombé sur cette tentante nouveauté: De grands raviolis frais farcis au gorgonzola et amandes grillées, derniers nés de chez Buitoni. N'écoutant que mon courage, j'ai happé deux jolis paquets et les ai ramenés chez moi avec la ferme intention "d'en faire un bon ptit quelque chose"...

 

Lundi soir, fut donc le jour J!! Et l'essai fut transformé du premier coup! Voici donc ne petite recette fort sympathique, relativement différente, rapide, bonne et faisant la part belle aux légumes également. Tout bon, quoi! A l'attaque!

 

Pour 4 gourmands, il vous faudra:

 

2 paquets de ces délicieux raviolis frais (ou tout autre à la ricotta, au parmesan, etc etc...)

400g de petites asperges vertes

1 boite de conserve de TRES BON concassé de tomates. Gatez-vous, achetez une boite de grande qualité au rayon italien de votre supermarché, maraicher italien,...

1 échalote hachée

1 gousse d'ail écrasée ou réduite en purée

Du romarin sec

Huile d'olive

1 bouquet de basilic

Un beau morceau de parmesan non rapé (on va en faire de beau copeaux)

Fleur de sel, poivre noir du moulin

 

Vous remarquerez que cette recette est assez simple. Pour la rendre délicieuse, n'hésitez pas à choisir les meilleurs ingrédients. Du bon basilic frais, un délicieux parmesan, de belles asperges, ... De bons ingrédients, c'est ce qui fait toute la différence!

 

On attaque gentillement avec la sauce...

 

Dans une poele, faites chauffer à feu moyen un peu d'huile d'olive et faites y revenir l'échalotte hachée et l'ail jusqu'à ce que l'échalotte soit bien translucide (environ 5 minutes). Baissez alors le feu sur touuuuuut doux et ajoutez le concassé de tomates, sel et poivre selon votre gout. Laissez bulleter très tranquillement afin de réduire la sauce.

 

Allumez le grill de votre four au maximum.

 

Pendant que votre sauce se fait belle, posez vos asperges dans un plat allant au four  et versez dessus une cuillère à soupe d'huile d'olive, une cuillère à café de romarin, de la fleur de sel, du poivre et faites les rouler à la main de façon à bien les enduire de ce mélange. Rangez-les en une seule couche et, à l'aide d'un économe, recouvrez-les de beaux copeaux de parmesan. Vous devez "cacher" les asperges dessous. Enfournez sous le grill bien chaud et laisser cuire jusqu'à ce qu'elles soint bien dorées (environ 15 minutes).

 

Pendant que les asperges cuisent, faites bouillir une grande casserole d'eau et jetez-y vos raviolis. Si les asperges sont prêtes avant, pas d'affolement. Coupez le four, mettez le plat d'asperges au plus bas. Elle cesseront de griller et resteront chaudes.

 

Voilou! Vous avez tous les éléments. Reste plus que la dernière touche.

 

HORS DU FEU, ajoutez les feuilles de basilic entières (selon votre gout, mais je dirais d'y aller assez franchement) dans la sauce tomate. Egouttez vos raviolis et mélangez-les à la sauce délicatement en évitant de les casser. Répartissez les raviolis dans des assiettes creuses, déposez joliment les asperges sur le dessus de chaque assiette et finissez par un copeau de parmesan frais et un tour de poivre noir du moulin.

 

C'est aussi simple que ça, fait en 1/2 heure et... Délicieux! Mari-de-moi en a redemandé!!! Héhééééé!!!

 

Repost 0
14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 11:17

Haaaa, les courgettes... Vraiment que c'est trop bon!!! Mais pas toujours facile de varier les préparations... Alors, repensant à une phrase célèbre d'une grande philosophe contemporaine (moi!) " rien de tel qu'un peu de Philadelphia dans une soupe de courgettes!", je me suis lancée dans cette nouvelle aventure. Après 2 tentatives relativement médiocres, hier soir fut enfin le repas de la consécration!! Merci vendredi 13?

 

Donc, ce petit gratin est fin, légèrement moelleux et crèmeux, avec une petite touche croquante... Le tout sans être trop calorique... A votre tour?

 

Pour un gratin courgettes Parmesan/Philadelphia pour 2 parents merveilleux et 2 enfants adorables (on est jamais mieux servi que par soi-même), prévoyez:

 

2 grosses courgettes

100 gr de Philadelphia light

2 cuillère à soupe de parmesan fraichement rapé (je sais, je radote) + un peu de rab' pour gratiner

1 cuillère à café de romarin

Fleur de sel, poivre du moulin, huile d'olive

 

Préchauffez votre four à 180°. Voilààà! C'est fini!!! Facile, hein?..................................................................

Meuh non, je rigole!! Ce que je suis d'humeur jouette aujourd'hui!!

 

Coupez vos courgettes en rondelles assez fines et réservez-les. Dans un bol, mélangez le Philadelphia, le parmesan, le romarin, du sel et du poivre selon votre gout. Surtout, goutez le mélange et rappelez vous que les courgettes c'est assez fade. Elle vont donc amoindrir un peu le gout de votre préparation. N'hésitez pas à bien poivrer!

 

Dans un plat à gratin, versez une cuillère à soupe d'huile d'olive et à l'aide d'un papier absorbant ou d'un pinceau de cuisine, badigonnez bien le fond du plat. A présent, couchez joliment vos rondelles de courgettes dans votre plat en une première couche. Avec une cuillère à café, déposez par-ci par-là des petits "ploutch" (non, je n'ai pas de mot plus élégant sous la main) du mélange au Philadelphia et parsemez d'un peu de maresan râpé. Ne vous inquiétez pas trop de l'homogénéité. En faisant les couches supérieures, votre préparation va s'étaler, et une fois au four, fondre... Donc, vous poursuivez le boulot avec une deuxième et troisième couche en remettant la crème philadelphia/parmesan au milieu. Quand toutes vos courgettes sont dans le plat à gratin, saupoudrez simplement d'un peu de parmesan restant et d'un bon tour de moulin à poivre.

 

Il vous reste à enfourner pendant environ 30 minutes dans le bas du four. Dès que le gratin est doré, c'est prêt! Encore une fois, cette recette est bien pratique quand vous recevez. Vous pouvez préparer le gratin à l'avance et il vous reste à enfournez quand vos invités sont à 1/2 heure de passer à table....Et pour celle que se battent régulièrement avec leurs enfants pour leur faire avaler (de force) des légumes... Ce gratin doré et crèmeux aura vite fait de les convaincre... Je suis pour la paix dans les familles... :o)

 

J'espère qu'il vous plaira...

Repost 0
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 15:59

 

Haaaaa... Voilà bien un grand classique qui fait toujours son petit effet... D'accord, d'accord, c'est loin d'être un petit accompagnement léger et non-calorique. Mais vraiment, vous comptez les calories quand vous recevez chez vous? Parce que entre l'apéro, les bicuits apéritifs, le repas, le vin et le dessert... Pfiouuuu, ça vous fait un sacré compte, non? D'autres réticences? Pas évident la cuisson du gratin dauphinois? Là, je vous suis!! Une fois trop cuit, une fois pas assez, une fois trop sec, une fois trop liquide... C'est parfois une vraie galère! C'est pourquoi, je vous propose ma ptite alternative... Promis, avec cette recette, impossible de le rater! Et si le procédé n'est pas tout à fait règlementaire, le résultat n'est est pas moins bluffant... Et je mets vos invités au défi de deviner que tel Garcimore ou David Copperfield (il est quand même plus glamour), en réalité, il y a un truc!!! Alors, vous prenez le risque avec moi?

 

Pour un gratin presque dauphinois pour 4 personnes, il vous faut:

 

800g de pommes de terre

33cl de lait entier

33cl de crème fraiche liquide

1 gousse d'ail

Sel, poivre du moulin

Un peu de beurre

 

Bien, attaquons nos pommes de terre en les épluchant soigneusement et en les ESSUYANT avec du papier absorbant. Il ne faut SURTOUT PAS les laver. Elles doivent garder tout leur amidon. C'est lui qui donne ce gout si particulier au gratin dauphinois. Ayyyyyeeeeezzzz confiansssssss (comme le dirait Persiflard! Mais si!! Le serpent de Robin des bois!! Ok, je m'égare). Coupez vos pommes de terre en fines tranches et réservez.

 

Dans une grande casserole, versez le lait et la crème fraiche avec la gousse d'ail pelée mais entière. Poivrez et salez ce mélange généreusement. Portez le tout à ébullition sur feu fort. ATTENTION, ne vous éloignez pas! Celles qui ont déjà connu ce grand malheur savent à quel point le lait déborde vite...

 

Dès que le mélange lait/crème bout, baissez sur feu faible (changer de taque si les vôtres ne sont pas très réactives) et ajoutez-y les tranches de pommes de terre. Si, si, carrément plouf trempette! Mettez le couvercle et laissez cuire sur feu faible durant 10 minutes. Ensuite, enlevez le couvercle, mélangez délicatement et laissez cuire pendant encore 15 minutes.  Allumez votre four à 200° et laissez préchauffez. Mélangez  la préparation assez régulièrement et toujours délicatement afin d'évitez que les pommes de terre n'accrochent au fond. Goutez le mélange crèmeux et rectifiez l'assaisonnement si nécessaire.

 

Dans un plat à gratin, passez un morceau de beurre sur le fond et les bords et versez le mélange pommes de terre/crème/lait. Et surtout, allez à la pèche à la gousse d'ail!! Elle doit aller finir sa vie dans la poubelle maintenant.

Lissez bien le dessus de votre plat et répartissez sur le dessus quelques copeaux de beurre. Enfournez jusqu'à ce que le gratin soit bien doré et... dégustez!!!

 

Bien, les puristes auront noté que je n'ai pas ajouté de fromage rapé comme l'exige la recette du gratin dauphinois. Bien sur, rien ne vous empêche de twister gaiement ce bon vieux gratin!! Du comté, du parmesan, du thym, du romarin,... Il existe tout un tas d'ingrédients qui peuvent rendre votre gratin dauphinois plus fou et sympa! Surtout n'hésitez pas. Cette recette facilite surtout la cuisson. Avec cette méthode, impossible de rater votre gratin. Il sera parfaitement moelleux et fondant...

 

 

Repost 0
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 14:32

Il y a quelques semaines collègues-de-moi, voyant arriver les beaux jours, me demandaient si j'avais quelques recettes de barbecue à partager... Hélas, vivant en appartement depuis des années, je ne suis pas (encore) l'heureuse propriétaire d'un jardin me permettant de cuisiner au barbecue dès les premiers rayons du soleil. Par contre, je fais partie du clan de ceux-qu'on-invite-gentillement-à-faire-des-barbec-passsqu'on-a-un-peu-pitié!! Donc, je suis plutôt en recherche de nouvelles idées de salades, crudités, petits accompagnements sympas et plus folichons qu'une salade de pâtes à apporter à mes hôtes....  Voici donc ma dernière création... Une délicieuse (comment que j'me la pète!) salade d'asperges vertes agrémentée d'une délicieuse vinaigrette, de petits lardons moelleux, copeaux de parmesan et croutons croustillants... Je me permets de vous la conseiller (sans modestie aucune)... Elle n'est pas bien compliquée et tellement originale!!!

 

Pour un gros saladier:

 

900g d'asperges vertes

200g de lardons fumés

100g de parmesan frais découpé en copeaux

2 cuillères à soupe d'échalotes finement hachées

Du thym frais (pour la quantité, c'est un peu selon votre gout... Mais disons que 2 c à soupe c'est un minimum)

4 tranches de pain (soyez fous! Pain blanc, gris, complet, aux céréales,...) découpées en cubes de belle taille

De la bonne huile d'olive

Du bon vinaigre balsamique

Fleur de sel, poivre noir du moulin

 

Tout d'abord, allumez le grill de votre four au maximum. Faites le tout de suite pour lui permettre de bien rougir...

Pendant que les flammes de l'enfer chauffent, découpez vos asperges vertes en 3 petits tronçons que vous versez dans un grand plat à gratin. L'idée est qu'elles soient toutes sur une couche. Si vous n'avez pas de plat assez grand, utilisez la lèche frite de votre four recouverte d'une feuille de papier cuisson. Versez sur vos asperges un peu d'huile d'olive, le thym frais, et une belle pincée de fleur de sel. Maintenant, plongez vos mains (propres, quand même..) dans le plat et mélanger vos asperges soigneusement. Etalez-les en une couche et enfournez sous le grill. Elle doivent commencer à bien dorer, il faut compter environ 10 minutes de cuisson, mais surveillez bien!!! Dès qu'elle sont cuites, sortez les du four et laisser refroidir dans le plat.

 

Bon, jusque là, c'est tout facile, non? Alors, on continue!!!

 

Dans une poele bien chaude sur feu fort, faites revenir les lardons jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés. Récupérez-les ensuite avec une écumoire ou une cuillère de façon à ne pas enlever la graisse de la poele. Verser les lardons sur les asperges.

 

Dans la poele avec la graisse des lardons faites revenir vos échalottes à feu doux, cette fois. Laissez -les cuire jusqu'à ce qu'elles soient juste LEGEREMENT dorées et réservez-les dans un bol.

 

Alors, nous allons attaquer le croutons. Bien sur, il existe la technique traditionnelle (non, pas acheter un sachet de croutons tout fais, c'est infâme!!), faire cuire vos croutons à la poele. Mais il existe une autre technique, nettement moins grasse et plus rapide... Tentez? Rallumez le grill du four. Tapissez votre lèche frite de papier cuisson et faites couler dedans un peu d'huile d'olive, de sel et de poivre. Verser vos cubes de pains dans la lèche frite et touillez au doigt de façon que les croutons soient tous "huilés" légèrement. Enfournez sous le grill et... Surveillez!! Dès qu'ils dorent, sortez la plaque du four, retournez-les et ré-enfourner... Attention cela va vite!! Dès qu'ils sont prêts, sortez-les du four.

 

Bien, reste la sauce... Un jeu d'enfant!!! Prenez un récipient avec un couvercle ET TRANSPARENT. Par exemple, vous pouvez récupérer un pot de confiture ou de sauce. Les quantités seront ici des proportions. A chacun d'apprécier la dose de sauce qu'il aime sur sa salade...

Donc, dans ce récipient, versez de l'huile d'olive et ajoutez le vinaigre balsamique à 1/3 de niveau de l'huile. C'est facile, le vinaigre (noir) va couler au fond! Ce sera donc hyper visuel: 2/3 huile, 1/3 vinaigre. Ensuite, ajouter encore une "giclette" de vinaigre. Vous voyez? Un peu plus qu'1/3 au final,quoi!!! Ajoutez enfin les échalottes cuites, du sel et du poivre selon votre gout. Il vous reste à fermer solidement le récipient et.. SHAKER... SHAKER.... SHAKER!!!! Cette méthode est, sans appel, la plus simple, efficace et facilement transportable et re-mélangeable à volonté!

 

Voilà, tout est prêt. Si vous prévoyez d'emmener la salade chez des amis, vous pouvez déjà mélanger asperges, lardons et parmesan. "Promenez" vos croutons et la sauce à part. Il vous restera à mélanger au moment de déguster!!

 

J'ai réalisé cette recette il y a quelques semaine pour un super barbecue de Pâques... Et vraiment, elle a remporté un franc succès!!! Bon appétit!!

 

 

 

 

Repost 0
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 15:29

 

DSC02636.JPG

 

Il y a quelques semaines, très-gentille-collègue-de-mari-de-moi, nous a rapporté d'un long week end en Espagne un délicieux saucisson très sec... Le fameux Fuet Vela! Et par un beau dimanche matin sans enfants, alors que j'ouvre le frigo à la recherche du menu du midi... Voilà que ce bel Hidalgo me fait de l'oeil... Moui... Mais quoi faire avec ça?

 

Je plonge alors dans mon congélateur à la recherche de l'inspiration divine... Et là, mes yeux tombent sur de belles asperges vertes entières que j'avais congélées quelques jours plus tot... Haaahaaaa! C'est là que ma mémoire à tilté. J'avais lu sur internet une recette d'asperges au bacon. Si on creuse un peu, mon saucisson sec et mes asperges pourraient donc bien s'entendre, non? D'accord, cela semblait périlleux et cher-mari-peu-confiant-de-moi descendit à la boulangerie acheter un pain pour, je le cite :"Manger avec le reste du sauciflard si tu te loupes!".

 

Autant vous dire que si la recette se retrouve ici... C'est qu'elle n'a pas loupé... Mais qu'en plus le résultat était totalement délicieux! Bon, pas besoin de courir en Espagne pour vous fournir la cochonaille. Un autre saucisson sec et de bonne qualité (Sors de là, Justin Bridou!) fera parfaitement l'affaire.

 

Les quantités qui suivent peuvent convenir comme plat principal pour deux adultes. Nous avons "saucé" avec la délicieuse Focaccia rapportée de la boulangerie par mari-suspicieux. Ou encore (et je le conseille également), comme une délicieuse entrée, originale, légère et faciiiiile pour 4 personnes.

 

Bien, on s'y met?

 

Pour commencer, il faut que le grill de votre four soit TRES TRES chaud. Mon four étant une honte à des générations de fourneaux toutes entières, je l'ai mis en marche dès que j'ai commencé la recette afin de m'assurer qu'il soit  "bien rouge" au moment d'enfourner... Donc, grill du four au max, plaque du four dans la partie supérieure, mais pas tout en haut.

 

A présent, les ingrédients:

 

- 100g de Fuet Vela (ou autre saucisson bien sec)

- 300g d'asperges vertes

- 1/2 oignon rouge FINEMENT émincé (là, pour une fois, j'insiste)

- 1 cuil à soupe de moutarde

 - 2 cuil à soupe de vinaigre de cidre (ou de pommes ou framboises, mais pas balsamic)

- 1 cuil à  café de thym sec

- Fleur de sel, poivre du moulin

 

 

Pour commencer, découper votre saucisson en tranche de +/- 0,5cm, puis chaque tranche en 4. Vous obtiendrez ainsi de jolis petits cubes.Faites chauffer UN TOUT PETIT PEU d'huile d'olive dans une poele très chaude et faites y revenir les petits cubes de saucisson jusqu'à ce qu'ils deviennent bien dorés, en tournant régulièrement. A l'aide d'une spatule, retirez les cubes de la poele et réservez-les sur du papier absorbant. N'hésitez pas à les rouler avec une deuxième feuille pour enlever un peu de gras. Mais surtout, ne videz pas la graisse laissée par le saucisson dans la poele. Vous allez en avoir besoin!

 

Faites à présent revenir l'oignon émincé dans cette même poele (dans la graisse du saucisson) sur feu doux pour le faire fondre légèrement (environ 2 minutes). Versez le tout dans un bol auquel vous ajoutez la moutarde, le vinaigre et le thym. Mélangez et réservez cette petite sauce.

 

Mettez vos asperges dans un plat allant au four et ajoutez-y 1cuillère à soupe d'huile d'olive et une pincée de fleur de sel. AVEC VOS MAINS (ben oui, propres...) roulez bien les aperges pour qu'elles soient toutes huilées et alignez-les le mieux possible sur une couche.

 

Enfournez sous le grill hyper chaud environ 8 - 10 minutes. Les asperges vont dorer légèrement.

A la sortie du four, dressez vos asperges joliment dans les assiettes de vos convives, poivrer généreusement, répartissez la sauce dans les assiettes, et enfin partagez les petits cubes de Fuet Vela...

 

A taaaaable!!! La sauce un peu relevée et acidulée contraste parfaitement avec le gout plus fort et riche du saucisson. Les asperges sont parfaitement cuites, encore un peu croquantes et pleines de saveur.

 

A tenter!!!

 

Repost 0
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 16:33

Haaaaaaannnnn!!! Que voilà une horrible idée reçue!!! Vous en voulez une autre?

 

"Les chicons, ça peut être bon, mais alors, faut ajouter plein de beurre et de sucre pour bien les braiser, alors Ok! Mais c'est super gras!".

 

Héééééééé ben non! Mort aux idées reçues, moi je dis! Il existe un truc, tout con tout bon pour faire de délicieux chicons avec QUASI PAS de matière grasse! Si, si, promis! C'est un petit truc que j'ai développé après un triste épisode de prise de poids monumentale pendant ma grossesse... Mais je vais vous épargner cette histoire pénible. Concentrons-nous sur l'essentiel... La recette pour de délicieux chicons dorés, doux et  au gout pas amer du tout! Faites moi confiance et lancez vous!

 

Pour 4 délicieux chicons, il vous faut:

 

Ben... 4 chicons...

1 cube de bouillon de poule dégraissé

1 cuillère à soupe de cassonade (ou sirop d'érable trop bon aussi!)

Du poivre du moulin

1 cuillère à café de beurre (non, pas plus!)

 

Tout d'abord, coupez en deux dans le sens de la longueur vos chicons. Coupez également le cul amer (désolée, pas d'autres façons aussi explicite de l'écrire!).

 

Dans une grande casserole (qui pourra contenir vos 8 demis chicons), faites couler 1 centimètre d'eau. PAS PLUS!!! C'est très important. Emiettez dedans le cube de bouillon et ajoutez votre cuillère à soupe de sucre. Mettez la casserole sur feu plutot fort (mais pas au max) afin de bien dissoudre le cube. Dès que l'eau fume, ajoutez vos chicons, cotés coupés vers le bas. Baissez sur feu moyen et couvrez. Vos chicons vont cuire entre "vapeur et au bouillon'. Jusque là, toujours pas de matière grasse!! Laisser cuire environ 15 minutes en surveillant. Un couteau pointu planté dans le centre du chicon doit s'enfoncer facilement.

Dès qu'ils sont cuits, enlevez le couvercle. Maintenant, deux solutions... Soit c'est pour manger tout de suite, et vous poursuivez la recette. Soit, vous préparez vos chicons pour des invités et vous pouvez couper le feu, les laisser de côté et reprendre environ 15 minutes avant de manger.. Oui, je sais, je suis fan de ce genre de recettes où on prépare à l'avance quand on reçoit et on est plus tranquille quand les invités sont là!

 

Bien poursuivons. Remontez le feu au maximum, poivrez bien et ajoutez maintenant votre beurre. Quand il commence à fondre, faites "tournicoter" la casserole dans tous les sens. Laisser réduire le liquide et dès que des bulles dorées apparaissent autour de vos chicons, surveillez le dessous. Ils vont bientot être prêts, ils commencent à caraméliser. Retournez les délicatement... Et dès qu'ils ont une jolie couleur.... C'est prêt!!! Voilà, avec si peu de sucre et de matière grasse, vos chicons sont cuits et délicieux!!!! Peut-être cette jolie image alléchante vous convaincra de tenter le coup?

 

DSC02623.JPG

Repost 0
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 17:28

Bon, là, j'ai un peu honte... Parce qu'appeler ce qui suit une recette serait vraiment culotté de ma part... Disons que c'est plus une astuce... Mais qui a fait ses preuves...

 

On ose rarement les épinards frais... Peur que ce soir fade, pas trop sur de la cuisson, les enfants (et les maris) hurlent rarement de joie en découvrant leur assiette... Et pourtant, ce petit truc est à tenter... On trouve des épinards frais en sachet (comme les salades) dans quasi toutes les grandes surfaces maintenant... Lancez-vous. Cette petite "recette" est toute conne, toute bonne!!

 

Pour 4 personnes, il vous faudra:

 

900 g d'épinard (promis, promis, ce n'est pas trop!! Vous allez voir comme cela "fond")

1 gousse d'ail pelée mais ENTIERE

de l'huile d'olive (plutôt de la bonne)

2 belles poignées de parmesan fraichement rapé (je me sens vieille, je radote)

3 cuillère à soupe de crème épaisse

Fleur de sel, poivre du moulin. 

 

On attaque!

Dans une grosse casserole, faites chauffer à feu moyen une belle lampée d'huile d'olive. Piquez une fourchette dans votre gousse d'ail et "tournez"-la sur le fond de la casserole comme si vous vouliez peindre chaque cm2.  Gardez la fourchette "à l'ail" à proximité. Elle va vous servir de touillette (encore un mot perso, je sais, je sais...).

 

Ajoutez vos épinards. Clairement, vous ne pourrez pas tout mettre "d'un coup" dans la casserole, mais ça n'a aucune importance. Mettez-en jusqu'à peu près 3/4 de hauteur et tournez sans arrêt avec votre fouchette à l'ail. Les épinards vont retomber et faire de la place aux feuillez suivantes. Continuez donc de remplir votre casserole en tournant sans arrêt. Dès que tous les épinards sont dans la casserole et tous retombés, enlevez du feu et transvasez-les dans un égouttoir. Vous voyez, ça cuit vite, hein?  Afin de bien les égouter, n'hésitez pas à les pressez avec une feuille d'essuie-tout pliée en 4 dans la main. Pressez jusqu'à ce qu'il n'y a plus d'eau qui sorte et renouvelez autant que nécessaire votre essuie-tout.

 

Remettez vos épinards dans la casserole sur feu tout doux. Ajoutez la crème et le parmesan. mélangez doucement pour que le parmesan fonde, salez, poivrez.... Et servez! C'est déjà prêt!!! Vous pouvez ajouter sur le dessus (pour faire joli et pour le gout) un beau copeau de parmesan...

 

Promis, après ça, vous n'achèterez plus jamais d'horribles épinards en boites ou surgelés à la crème... Les vôtres seront bien meilleurs!!! Convaincus?

 

Allez, pour ma bonne conscience, voici un petit twist supplémentaire... Ajoutez de la crème liquide légère, des gros cubes de jambons, mélangez à des pâtes... Versez dans un plat à gratin et saupoudrez de gruyère rapé avant de gratiner au four... Succès assuré et enfants enchantés garantis avec un repas complet près en quelques minutes!!!  épinards

Repost 0
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 18:32

Ma petite famille toute entière est immense fan des patates douces. Nous en mangeons régulièrement à toutes les sauces en remplacement des pommes de terre traditionnelles... Et lors d'une petite papotte toute récente entre filles, je découvre que beaucoup n'osent pas vraiment tenter les ce délice.

 

Alors voici une des mes petites recettes préférées. Sincèrement, ce n'est pas une recette pour les enfants, elle est assez épicée! Mais rien ne va mieux avec ce cocktail d'épices que les patates douces... Ne craignez rien et lancez vous! Cette recette est hyper simple, rapide et accompagne à merveille un simple morceaux de viande et une belle salade... J'espère vraiment que vous oserez... N'est-ce pas mes petites collègues? ;o)

 

sweet-pot.JPG

 

Donc, pour 2 personnes, il vous faudra:

 

4 belles patates douces

3 cuillères à soupe d'huile d'olive

2 cuillères à soupe de cassonade foncée

1 cuillère à soupe de cannelle

1 BEEEEELLE cuillère à soupe de paprika fort (bien bombée)

1 cuillère à café d'ail en poudre

1/2 cube de bouillon de poule (dégraissé si possible)

Du poivre noir du moulin

2 belles pincées de fleur de sel

 

 

Bon, vous allez voir, on peut difficilement faire plus simple. Préchauffez votre four à 220°.

Pelez et coupez les patates douces en cubes d'environ 2cm de côté (cool, sur les cubes, ce n'est pas une science...).

 

Dans un plat allant au four, versez les patates et ajoutez tous les ingrédients en mélangeant bien (émiettes le cube de bouillon de poule en poudre). Alors, concernant le poivre, c'est vraiment à votre gout... Mais n'hésitez pas à y aller "plus franchement" que d'habitude. Les patates douces rendent tout un peu moins "piquant".

 

Enfournez votre plat pour 25-30 minutes. Mélangez régulièrement après le premier 1/4 d'heure. Vos patates doivent être bien moelleuses et légèrement dorées. Et voilà! C'est déjà fini!!! C'est un total délice!!!

 

Vraiment, à tous ceux qui découvrent les patates douces... Dites-moi ce que vous en avez pensez!!!!

 

Bonne découverte!

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de cannelleetcompagnie.over-blog.com
  • Le blog de cannelleetcompagnie.over-blog.com
  • : Astuces cuisines, idées nouvelles créatives pour les mamans qui bossent et n'ont pas toujours le temps!
  • Contact

Recherchez Une Recette Sur Mon Blog: